Magazine Insolite

Chiasme

Publié le 19 février 2009 par Galaxiedesparadoxes@orange.fr

[Parution in Journal du Jeune Praticien n°351 de décembre 1995]

Le chiasme est une formule de rhétorique dont l’aspect percutant naît de la symétrie, du croisement d’expressions faisant retour spéculaire l’une sur l’autre. Notoriété et publicité font grand usage du chiasme. Rappelons-nous par exemple que la rose est « la reine des fleurs et la fleur des reines » ; et le jeu d’échecs « le roi des jeux et le jeu des rois ». Ou cet ancien slogan pour un papier d’emballage transparent : « Il montre ce qu’il protège, et protège ce qu’il montre ». Les classiques ont également donné au chiasme ses lettres de noblesse. Tel Molière dans L’Avare (« Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger ») ou Thomas Corneille (« Je crains ce que je veux et veux ce que je crains). Sans parler de certains graffitis, à valeur de débat philosophique et de réponse « du berger à la bergère » : « Dieu est mort ; signé Marx. Réponse : Marx est mort ; signé Dieu ». Et nous terminerons ce survol du sujet par une définition chiasmatique en médecine : datant de 1885, elle est due à Pierre Marie et concerne l’acromégalie, une affection impliquant « une hypertrophie des os des extrémités et des extrémités des os ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine