Magazine

Les ministres de NS

Publié le 20 février 2009 par Angelita

Nos ministres ont des difficultés. On s’en serait douté. NS est pris dans la tourmente de la crise économique et de la baisse de sa popularité mais il n’a personne pour l’épauler. A qui la faute ? N’est-ce pas lui qui a voulu tout faire tout le temps. Quant il les a nommés, il leur a donné des feuilles de route. Mais tout n’a été que déclarations, contre-déclarations, cour derrière le grand chef, ministres désavoués en direct, conflits, paroles assassines et j’en passe. Un manager qui ne fait pas confiance. Des ministres qui sont là pour le décor et payés grassement pour un boulot fait par une seule personne entourée de ses plus proches conseillers. Qui gouverne ?

Après un mini-remaniement, simplement dû pour préparer les échéances européennes et surtout présidentielles, des ministres sont sur la sellette. Qui va tomber ? Qui reste ? Les spéculations sont ouvertes.

Tout le monde sait que Rachida Dati s’en va. Après avoir été la chouchou du Président et de son ex-femme, la nouvelle Mme Sarkozy, ne se mêlant pas de politique et n’ayant aucun avis sur la question puisqu’elle ne donne aucun conseil à son mari qui a plusieurs cerveaux, doit être pour quelque chose dans le départ de l’ancienne favorite. Elle sera accompagnée du ministre de l’Agriculture.

Xavier Darcos, mis à mal par les lycéens, les parents, les professeurs avant la trêve des confiseurs, n’est plus tout seul. Il est assisté désormais coaché.

La ministre de l’Intérieur n’a pas géré le conflit aux Antilles, pourtant cela lui revenait de droit. Sauf que l’émissaire n’a pas réussi lui, non plus, accompagné ou non de médiateurs.

Valérie Pécresse, que l’on a beaucoup vu pendant la campagne derrière le candidat Sarkozy, a commencé tambour battant mais elle commence à sentir les effets d’une réforme qui ne passe pas au sein des universitaires.

Nous avons aussi Bernard Kouchner éclaboussé par une sombre histoire.

Il reste l’ami de toujours, Brice Hortefeux, Eric Woerth, Jean-Louis Borloo et Christine Lagarde (on a souvent annoncé que cette dernière ne resterait pas mais elle gère son portefeuille en restant dans le sérail). Quant au Premier Ministre, François Fillon, où en est-il, que fait-il, cet homme de l’ombre ?

Remaniement ou pas ? Seul l’avenir nous le dira. Peut-être après la sortie de la crise financière et des crises qui secouent actuellement la France.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angelita 404 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte