Magazine Côté Femmes

Mais... Koicédonc aujourd'hui ?

Par Mamancelib
Mais... Koicédonc aujourd'hui ?Avez-vous remarqué ? Je n'en ai pas parlé de la semaine. Je n'ai même pas dit le mot magique une seule fois. Je n'ai pas fait la danse du ventre à la seule évocation de ce vendredi 20 février. Je n'ai nargué personne en criant haut et fort que vendredi, ça allait être mon tour.
Et pourtant...

JE SUIS EN VACANCES !
Youhouuuuuuuuu ! Sortez les confettis ! Faites tournoyer les craies ! Mangez vos cartables ! C'est les vacances...
Alléluia ! J'irais presque mettre un cierge à l'église tellement j'ai l'impression que c'est un miracle que j'y sois arrivée sans avoir étripé un élève... sans avoir étranglé un charmant adolescent... sans arborer le scalp d'un ado biactol...
J'ai survécu !
Parce que, honnêtement, ça a été du grand n'importe quoi...
Je vous fais grâce de ces innombrables réunions, toutes plus funky les unes que les autres, avec une ambiance top moumoute à vous faire tourner la robe à paillettes que vous n'avez pas...
Je ne vous parle pas de ce soi-disant pique nique super sympa organisé à Dinoland où l'ambiance était aussi joyeuse qu'à une foire des pompes funèbres ou qu'à un congrès de proctologues.
Je vous épargne ces copies que j'ai corrigées jusqu'à 22H30 hier soir, des bulletins que j'ai remplis dès que j'avais une demi-seconde pour respirer aujourd'hui...
Je vais éviter aussi de vous raconter que j'ai le dynamisme d'une huître neurasthénique (sans l'odeur), que j'ai des cernes aussi bleues qu'un schtroumpf (grognon), que je pense sérieusement à me chercher une maison de retraite tant j'ai l'impression d'avoir 70 ans passés tous les soirs... Bref, je suis en pièces détachées, en vrac, à l'ouest, liquide, décomposée...
Mais là, ça y est, c'est parti pour deux semaines de vacances... Deux semaines sans faire mes 120 kilomètres quotidiens... 14 jours sans avoir à supporter des ados dont le cerveau ressemblerait à un string usé...336 heures sans arriver au collège en me demandant "Quelle bêtise ont-ils encore inventée ?"... 20 160 minutes sans que se bousculent dans ma tête les questions existentielles d'un prof "Où est-ce que j'en suis avec cette classe ?" "Est-ce que j'ai fait mes photocopies ?" "Pourquoi est-ce que j'ai encore oublié de monter de la craie ?" "Punaise, où est-ce que j'ai mis tel papier ?" "Je suis à jour dans mes cours ?"...
Oh oui, des vacances...
Pas de lever à six heures du matin, mais des grasses matinées jusqu'à 8h30-9h (là, je sais que certaines mamans m'envient et que d'autres se demandent pourquoi je vais continuer à me lever aux aurores)...
Pas de course entre chez moi, chez ma mère, le périscolaire, collège 1, collège 2, l'école de MiniBri, chez moi...
Pas de regard inquiet sur la montre en me disant "Je ne suis pas en avance..."
Pas de stress métaphysique le matin parce que j'ai oublié de préparer mes affaires et celles de MiniBri.
Pas d'angoisse profonde en ouvrant le casier et en se demandant quelle mauvaise nouvelle, quel rapport sur un élève dont je suis prof principale vais-je pouvoir trouver...
Pas de "Faut que j'aille me coucher, demain je bosse"
Je crois sincèrement qu'entre les énormités que j'ai pu entendre cette dernière semaine, les événements dont j'ai eus connaissance, l'excitation des élèves, la bêtise de certains, l'inconscience d'autres, 
les 25 000"mâdâmeeeeeeee" à la minute, je n'aurais pas pu supporter une semaine supplémentaire... ou ça aurait été à leurs risques et périls.
Alors là, je profite de mes vacances, loin de tout ça... Je me mets en position du lotus pour les deux semaines à venir, j'ouvre mes chakras, je me la joue hibernatus je fais une opération cocooning, et je chante, en me balançant d'avant en arrière "Vacances, j'oublie tout... plus rien à faire du tout... Je m'envoie en l'air, ça c'est super, folie légère !"
(Un intrus s'est glissé dans cette phrase... Sauras-tu le retrouver ?)
Et bon courage à ceux qui reprennent lundi !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lingerie pour une saint valentin sensuelle

    La Saint Valentin est toujours le prétexte rêvé pour nous les femmes de s’offrir ( ou se faire offrir par son amoureux ) de la lingerie ! Lire la suite

    Par  Jonalysprecious
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR
  • Sunday Home suédois

    Sunday Home suédois

    On part visiter une maison d'artiste peintre, joyeuse et lumineuseComme toutes les maisons suédoises, la lumière passe par des carreaux et des murs blancs[... Lire la suite

    Par  Loversofmint
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE
  • Les 5 bonheurs de la danse orientale !

    bonheurs danse orientale

    Danse orientale : un voyage des mille et une nuits Pour la plupart d'entre nous, danser procure souvent un immense bonheur, un bien-être qui défoule, apaise... Lire la suite

    Par  Marie Da Cruz
    BIEN-ÊTRE, CÔTÉ FEMMES
  • Le meilleur du pire : #Requêtes Google 12

    meilleur pire #Requêtes Google

    Ce nouvel opus des requêtes Google les plus tordues ayant atterri sur mon blog est prêt depuis genre une semaine. A chaque fois que je compte cliquer sur le... Lire la suite

    Par  Lalutotale
    CÔTÉ FEMMES
  • Le meilleur du pire : #Requêtes Google 12

    meilleur pire #Requêtes Google

    Ce nouvel opus des requêtes Google les plus tordues ayant atterri sur mon blog est prêt depuis genre une semaine. A chaque fois que je compte cliquer sur le... Lire la suite

    Par  Lalutotale
    CÔTÉ FEMMES
  • Hasard des rencontres, hasard du net, les discussions se font plus faciles parfois dans l'anonymat d'un monde virtuel sans face à face réel. Récemment j'ai pu... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    CÔTÉ FEMMES, JOURNAL INTIME
  • Le Royaume, d’Emmanuel Carrère

    Royaume, d’Emmanuel Carrère

    Emmanuel Carrère est un nom qui traîne dans ma wishlist depuis pas mal de temps. J’en entends du bien, du mal, beaucoup d’avis très différents,... Lire la suite

    Par  Lacritiquante
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Mamancelib 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte