Magazine France

Création et Internet: La loi controversée! les internautes demandent une enquête sur Christine Albanel

Publié le 20 février 2009 par Jeunegarde

albanel-facebook.pngRevoilà au devant de la scène la loi dite de “Création et Internet” ou HADOPI (hadopi kezako),
vendredi 13 février le Président de la République a confirmé sa volonté de filtrer le net, à partir d’une «liste noire» de sites interdits,«Je souhaite que les fournisseurs d’accès bloquent les sites pédopornographiques et illégaux».

Inadmissible ? Bien sûr ! Mais là où c’est malin, c’est qu’au lieu de nous dire franchement : “Bon, les gars, en tant que bon président, je me dois d’appliquer à Internet, le même traitement que nos amis chinois, histoire de mieux contrôler le peuple naïf que vous êtes.“, il se la joue plus vicieux en mettant en avant, tenez-vous bien…. les pédophiles !

feu-livre.jpg

Oui, ces gens horribles qui effrayent toute la population comme on a pu le voir dans le clip de Morano (Morano stigmatise le web).Et si vous avez le malheur de dire tout haut : “Mais non, je ne veux pas qu’on censure ma liberté sur Internet“, on va vous embrocher sur une fourche et faire brûler votre corps en vous traitant de vil complice des…pédophiles ! C’est donc grâce à cette petite astuce que Nicolas prévoit de faire passer la pilule…

Dans cette optique, les activités provoquant le plus d’inquiétude — réseaux pédophiles, mais aussi terrorisme — seraient surtout des motifs pour établir des précédents permettant ensuite de l’élargir à toute activité illicite, voire simplement gênante pour un intérêt particulier.

Sans vouloir faire de la sémantique de base, le fait que le président ait associé dans la même proposition les «site pédopornographiques et illégaux», soit une menace concrète bien connue qui fait ignorer une seconde partie plus discrète et infiniment plus floue, donne il faut bien l’admettre un certain crédit à cette hypothèse.

Face aux parlementaires, Christine Albanel a défendu le 19 février son projet de loi “Création et Internet“. Le texte devrait être discuté à partir du 4 mars, mais plus certainement à partir du 10 suivant. La ministre de la Culture et de la Communication a souhaité une mise en application de la loi avant l’été.

A droite la loi ”Création et Internet” n’est pas populaire, mais aucun des députés ne sera assez suicidaire pour se mettre en travers, alors même que le Président de la République s’est déclaré clairement pour.

Et à gauche ? La situation est encore bien trouble, la ligne du parti socialiste restant à définir. Les habitués de ces questions, comme Christian Paul ou Patrick Bloche, ont déclaré déjà qu’ils ne voyaient pas l’intérêt d’une nouvelle loi. Ils y sont opposés par principe, mais ne recueillent pas vraiment de soutien dans leur propre camp. Martine Aubry ne serait pas contre la loi, et donc la riposte graduée, Contrairement à Ségolène Royal, qui s’est déjà prononcée en faveur de la licence globale - un concept qui toutefois, à en croire les représentants des ayant droits, n’aurait plus aucune crédibilité auprès d’une grande majorité de députés.

albanel.jpg

La loi ”Création et Internet” a été discutée au sein de la Commission des lois, et si les amendements de l’opposition ont été retoqués comme il fallait s’y attendre, le texte a toutefois été modifié sur des points essentiels.

La commission a ainsi rallongé la durée de la suspension d’abonnement dans le cas d’une deuxième récidive. Les sénateurs l’avait réduite à un mois, maintenant, cette privation de connexion ne pourra être inférieure à deux mois. Un amendement présenté par le député PS Patrick Bloche concernant une ouverture du champ de la copie privée, notamment vers des services de type Wizzgo, a été refusé. Tout comme, un amendement du même auteur joliment intitulé « contribution créative » et qui s’apparentait à un retour de la licence globale.

Le magazine numérique Numerama, a proposé aux députés d’ouvrir une enquête parlementaire sur Christine Albanel afin de déterminer si oui ou non elle a un parti pris vis à vis des “lobbys culturels”. Bref, pour savoir si Christine n’est qu’un cheval de Troie des anti-internet ou si elle mène sa croisade seule…

REJOIGNEZ le groupe Facebook !! pour l’ouverture d’une enquête parlementaire sur Christine Albanel (plus de 2000 membres) . Il faut vraiment que ca bouge…


Tags: censure, Internet, liberté d'expression, Sarkozy, securité

Related posts


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte