Magazine Culture

Raphael Saadiq, l'effet "Grand Journal" ? + Bobby Valentino feat. Raphael Saadiq "Wish List" (audio)

Publié le 20 février 2009 par Mysoulblog

Raphael Saadiq has enjoyed a massive media coverage in France since the release of his 3d offering, the retro soul tinged "The Way I See It". With many dithyrambic reviews coming from the French press, the album has entered the top 30 album charts recently, peaking at number 5 on the digital sales charts. Raphael's upcoming show in Paris on April 15 is already sold out, and a new date has been added to the musician's spring tour, on April 14. You can check out his brand new collaboration with R&B heartthrob Bobby Valentino, a revamped version of his Tony! Toni! Toné! hit "Just Me And You", at the very end of the French post. Enjoy !
---
Y-aurait-il un effet "Grand Journal" pour Raphael Saadiq ? On sait que le talk show de Canal + à la côte auprès du public, et que son audience n'a cessé de croître au cours des dernières années, mettant régulièrement à mal la concurrence sur la tranche, très prisée, de l'access prime time. Le passage, très remarqué, du musicien californien sur le plateau de Michel Denisot lui aura permis de capter une audience large, chose assez inhabituelle pour celui qui a été confiné, depuis le début de sa carrière il y a plus de 20 ans, aux médias dits "spé", de Générations en passant par Nova.
Mais aujourd'hui, en revenant avec un style rétro (dont sa musique a toujours, peu ou prou, été imprégnée), Raphael règle, sans trop l'avoir cherché, ses pas sur ceux d'Amy Winehouse ou même Seal, deux des plus gros succès discographiques internationaux de ses dernières années dans l'hexagone. Voilà donc qui change carrément la donne. Si son extraordinaire précédent opus, "As Ray Ray", dont la complexité le rendait peut être moins accessible, a été injustement ignoré par les médias grand public (et par lien de cause à effet, incompri par une partie du public) "The Way I See It" pourrait bien transformer son succès critique, déjà acquis, en succès tout court.

C'est en tout cas ce que semble croire sa maison de disque, Columbia (Sony), puisqu'un gros travail de promo a été effectué lors du récent passage de Raphael dans la capitale. On vous en avez déjà parlé dans un précédent article, cette fois ci, fini les médias de niche, Raphael s'attaque à du lourd. Des colonnes de Libération (bien que le penchant de la journaliste Stéphanie Binet pour les musiques urbaines minimise l'exploit qu'un tel honneur représente), Télérama (qui octroie à l'album les fameux "ffff", notation suprême de son barème de chroniques discographiques), à celle du Figaro, des couvertures de Soul R&B magazine à celle de Musiq (plus attendues, je vous le concède), partout, le musicien s'affiche. Et je ne parle ici que de la presse papier.

Car on a également pu voir Raphael Saadiq dans la matinale de Canal +, l'entendre sur la radio Pop Rock Virgin 17 et la généraliste Europe 1. Tour de force ultime, une apparition au journal de 20H de... TF1 ! (voir la vidéo ici). Et oui, c'est énorme, mais je soupçonne ce cher Harry Roselmack d'y être pour beaucoup dans ce choix éditorial aussi inattendu que risqué. On pouvait en effet déjà apercevoir le journaliste vedette, en compagnie du comédien Vincent Cassel, dans le carré VIP du Showcase, lorsque Raphael Saadiq était venu présenté son album en live, en novembre dernier.
Pour l'heure, les premiers effets de ce marathon promotionnel se font déjà ressentir. Sans pouvoir parler de carton plein, l'album, qui n'avait séduit qu'une audience d'initiés à sa sortie, connaît un regain d'intérêt. La semaine qui a suivi son passage sur Canal +, "The Way I See It" est entrée en 5e place des albums les plus téléchargés, mais c'est surtout ses places de concert qui s'arrachent actuellement. Alors qu'il avait déjà fait salle comble au Showcase, la prochaine date parisienne de l'artiste, le 15 avril au Bataclan, affiche déjà complet, si bien qu'une date supplémentaire a été ajoutée, la veille. Il faut dire qu'avec un tarif attractif (moins de 30 euros, ce qui est devenu extrêmement rare dans la capitale), une réputation de bête de scène (terriblement justifiée), et un album d'une classe folle, le public aurait tort de se priver. Ce sera pour ma part un rendez-vous manqué avec mon idole, le seul dont le sex appeal me fait trépigner telle une beatlemaniaque en transe, puisque un cruel hasard du calendrier va m'empêcher d'assister au sacre parisien du gourou de la Soul contemporaine. Mais mon intuition féminine me donne bon espoir d'une nouvelle visite de Raphael en Europe, pourquoi pas, dès cet été ? Une date est notamment bookée en juillet au Pori Jazz Festival d'Helsinki, en Finlande...
Un succès n'arrivant jamais seul, le chanteur cartonne sur la toile avec la version 2009 de son hit "Just Me And You" (titre culte de l'ère Tony! Toni! Toné!), rebaptisée "Wish List" et interprétée en duo avec Bobby Valentino. Ce titre est extrait du nouvel opus de ce dernier, "The Rebirth", sorti la semaine dernière et entré directement 7e des meilleures ventes d'album outre Atlantique.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mysoulblog 2346 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines