Magazine Entreprise

ICANN : nouvelles extensions et JPA

Publié le 21 février 2009 par Jean-Marie Le Ray

Cette semaine, l'ICANN a publié un PDF de 150 pages où sont analysées les réactions publiques à la première version du guide des candidatures aux nouvelles extensions.

La nouvelle mouture (changements en rouge) suscite déjà de nombreuses réactions, qui s'ajoutent aux précédentes objections, d'autant plus que selon plusieurs observateurs, les principales problématiques soulevées dans les précédents commentaires ne trouvent pas de réponses satisfaisantes dans ce nouveau document. Pour lequel une nouvelle session de commentaires est ouverte, jusqu'au 13 avril prochain.

Les principales questions en suspens portent notamment sur les coûts des candidatures, les coûts d'enregistrement (avec les risques d'un tarif à la carte...), l'impact des nouvelles extensions sur le marché et les conséquences techniques pour le DNS vu la pénurie d'adresses qui se profile. L'ICANN a donc commissionné des études sur ces points, auprès de consultants externes, dont les résultats devraient être connus et débattus à partir d'avril prochain.

Une autre problématique concerne les IDN (et les considérations légales connexes), ou domaines multilingues, sur lesquels Verisign est également très actif, j'aurai l'occasion d'y revenir. Verisign qui contribuera aux finances de l'ICANN en lui versant 18 millions $ en 2010 (contre "seulement" 12 millions $ en 2009), soit dit en passant...

Mais pour en revenir aux critiques, l'un des plus virulents est certainement George Kirikos sur CircleID :
Il est évident que la supervision du gouvernement (NTIA/DOJ) doit être plus active, et notamment pour ordonner à l'ICANN de cesser totalement son programme "Nouvelles extensions" !

The need for more active supervision by the NTIA/DOJ is evident, and in particular they should order the cessation of the New gTLD program in its entirety.
Il observe surtout que l'ICANN n'a tenu aucun compte des fortes objections soulevées par la NTIA autant que par le marché.

Tout le monde ne voit pas les choses de cette manière. En décembre dernier, Antony Van Couvering déclarait à propos de ce dossier :
Il y a de bonnes raisons pour que l'ICANN ne change pas de cap.

There are good reasons ICANN won't change direction.
Michael Palage reconnaît également les mérites de l'ICANN.

Toutefois, ce que je retiens de cette nouvelle version, c'est le retard pris sur le calendrier initial, puisque le nouvel échéancier ne prévoit plus la mise en œuvre des nouvelles extensions avant fin septembre 2009, mais selon toute probabilité avant la fin de l'année 2009 (j'en doute...).

Bon, bien que certains s'en soient émus, un délai supplémentaire de trois mois ne change pas grand chose, me direz-vous. Sauf un petit détail : le 30 septembre 2009 expire le JPA, terme au-delà duquel nous en saurons plus sur l'indépendance et l'avenir de l'ICANN, pour qui la transition s'annonce d'ores et déjà délicate...

Le JPA, Accord de projet conjoint, ou Accord de projet commun, est l'aboutissement d'une longue série de protocoles d'accords entre l'ICANN et le Gouvernement des États-Unis, via différentes institutions. Avec dès le début l'intention annoncée d'assurer la transition de la gestion du DNS (système des noms de domaine) vers le secteur privé. Donc, maintenant, que fera la nouvelle Administration Obama ? That is the question...

En décembre, un atelier réunissant près d'une cinquantaine d'experts s'est terminé en proposant un sondage sur l'alternative suivante :
  1. Est-ce que l'échéance du JPA au 30 septembre 2009 peut représenter un premier pas vers une internationalisation de l'ICANN ?
  2. Est-ce qu'il vaut mieux attendre avant que les instances compétentes ne mettent un terme au JPA ?
Environ 35 voix se sont portées sur la première proposition, contre 10 pour la seconde...

Autant de problèmes sur la table pour la prochaine réunion de l'ICANN, qui se tiendra à Mexico du 1 au 6 mars prochain. Si vous avez des remarques ou des requêtes, vous pouvez les déposez dans la boîte aux questions prévue à cet effet.

Jean-Marie Le Ray ICANN : nouvelles extensions et JPA
&t;">">">" target="_blank" onclick="return fbs_click()" class="fb_share_link">Partager sur Facebook

Actualités, ICANN, noms de domaine, marques, nouvelles extensions, IDN, Internet

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • ICANN, bull.shit or not ?

    Depuis hier une annonce commence à bien buzzer sur la toile et beaucoup ont abordé le sujet, j'aurai bien été tenté de vous en parler hier mais je préférais tou... Lire la suite

    Par  Icecream
    INTERNET
  • ICANN 2.0 - Vers une nouvelle gouvernance d'Internet ?

    ICANN Vers nouvelle gouvernance d'Internet

    L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) créé en 1998 régule notamment les noms de domaine sur Internet (.com, .fr, .net, etc.) et gère... Lire la suite

    Par  Fayon
    INTERNET, WEB2.0
  • TerraCotta, JPA et virtualisation

    Ari Zilka, de Terracotta, a choisi d'insister sur le fait qu'une application utilisant les mécanismes de Network Attach Memory engendre les mêmes difficultés... Lire la suite

    Par  Mederic
    HIGH TECH, INFORMATIQUE
  • Edito JPA

    [| Commentaires Ajouter un commentaire Nom ou pseudo : Adresse email : Site web (facultatif) : Commentaire : Le code HTML est affiché comme du texte et les... Lire la suite

    Par  Mfcomte
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • JPA sera dimanche l'invité de France Bleu

    JPA sera pendant une heure l'invité spécial de France Bleu Besançon, dimanche prochain 25 octobre de 17h à 18h à l'émission "Questions ouvertes" animée par Davi... Lire la suite

    Par  Mfcomte
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Message de Patrice Abeille à JPA

    Cher Jean-Philippe, Apprenant que tu es victime d'une procédure judiciaire aussi exceptionnelle que disproportionnée, et médiatisée en violation patente de... Lire la suite

    Par  Mfcomte
    INFO LOCALE
  • Droit de réponse JPA dans l'Est (5/11)

    BESANÇON. Jean-Philippe Allenbach nous adresse un DROIT DE REPONSE. Mis en cause par la justice, pour avoir perçu la CMU, illégalement selon la CPAM qui a dépos... Lire la suite

    Par  Mfcomte
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Jean-Marie Le Ray 628 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog