Magazine

La Loreleï [participation à l’inspiration partie 2]

Publié le 21 février 2009 par Mister Air

darknezz-sea

“Lentement elle s'abîme et se laisse emporter
Au plus profond des abysses ,
Scandent les âmes liquéfiées.
Loin de nos rivages, vestiges du passé…”

Lire la suite

   On fait parfois de surprenantes rencontres sur le web, surtout le 2.0. Vous savez celui hanté par les réseaux sociaux. C’est d’ailleurs sur l’un d’entre eux, Facebook, que j’ai été contacté pour une participation à “l’Inspiration partie 2”.

C’est la mystérieuse  Shaetone Von Nichts, qui lorsqu’elle ne pose pas comme modèle à la sauce gothique, aime voir la vie en prose…

Laissons-nous envouter par le chant de la Loreleï:

La Loreleï 

I


Brise sous marine, brume nocturne,
Notre mémoire s'immisce
Loin de ses contrées diurnes.
« Lentement elle s'abîme et se laisse emporter
Au plus profond des abysses »,
Scandent les âmes liquéfiées.
Loin de nos rivages, vestiges du passé,
Quelques boucles blondes ondulent
Parmi les herbes apeurées.
Entendez-vous ce chant ? La Loreleï pleure
Toutes ces femmes, ces enfants
Qui, loin de leur pays demeurent.


II


Le visage auréolé d'or
Elle paraît, surplombant les eaux.
Ses perles de Jade se plissent face au vent,
Son coquillage s'empourpre de notre sang.
Elle, majestueuse et pourtant si frêle,
Ne voit en l'Homme qu'une plante mortifère.
Pas un regard ne lui échappe,
Pas une coque qu'elle n'attrape :
Elle les attirera vers le sable brun
Joli… joli Cimetière marin.


III


J'aperçois une enfant aux cheveux devenus filandreux,
Deux cavités dansant avec douze hippocampes,
Chaque lambeau de sa robe virevoltant,
Et son sourire édenté ravivant mes souvenirs.
Serait ce l'espoir qui fuirait mon être ?
Je me perds dans l'affolement et le bruit :
Chant divin, ô Dieux infâmes !
Quel mal étrange me tambourine le cœur ?
Mon esprit s'embrume et s'endort.
Habitée par l'eau salée, mon âme s'évapore,
Mes membres ont renoncé à fournir le moindre effort.
Seule dans ce précipice lacrymal,
J'attends que vienne la sœur de la Vie,
Celle qui parcourt mes veines,
Celle qui abreuvera mes nuits.

Encore merci à Shaetone pour sa participation.

Et surtout n’oubliez pas que tout le monde peut participer jusqu’au 7 mars!

darkness-sea

crédit photo: OlliK

Weblog multithématique traitant du Design, des Technologies, de la Photo, ainsi que de la musique heavy metal.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pollution : Elle pollue aussi le sommeil

    Pollution Elle pollue aussi sommeil

    De précédentes études ont montré que la pollution de l'air affecte la santé cardiaque et la fonction pulmonaire, mais la pollution peut aussi perturber le... Lire la suite

    Par  Santelog
    SANTÉ
  • The Circle

    Circle

    Découvrez la nouvelle bande annonce du film de James Ponsoldt avec Emma Watson, Tom Hanks. The Circle,une histoire futuriste dans un monde Cyber contrôlé on... Lire la suite

    Par  Yeurl
    CINÉMA, CULTURE
  • DIY – Boîte de rangement pour kid ADC x A Little Mercerie

    Boîte rangement pour Little Mercerie

    Avec le retour des beaux jours, nous sommes beaucoup plus efficaces au Studio ADC. Les vitamines et l’énergie que nous offre le soleil y sont pour beaucou... Lire la suite

    Par  Atelierdecuriosite
    CONSO, CÔTÉ FEMMES
  • En mai, j'ai fait ce qui me plait !

    mai, j'ai fait plait

    Comme d'habitude, d'ailleurs ! J'ai travaillé, écouté, animé, échangé, découvert, cuisiné, mangé, paressé... Et passé un peu trop de temps sur les réseaux... Lire la suite

    Par  Ariane_dt
    CUISINE, CUISINE MINCEUR
  • La Sensa 2017

    Sensa 2017

    La Sensa évoque chaque année l'ancienne tradition des "épousailles" du Doge avec la Mer. Partant de Saint Marc, devant la douane de la mer, le cortège,... Lire la suite

    Par  Le_blog_de_venise
    VOYAGES
  • Insomniaque, il photographie Central Park seul dans la nuit

    Insomniaque, photographie Central Park seul dans nuit

    Sur la base du latin insomnia (du latin somniculus, " état de celui qui dort ") signifie stricto sensu la privation de sommeil. Pour occuper ces longues nuits,... Lire la suite

    Par  Golem13
    INSOLITE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Mister Air 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte