Magazine Insolite

Quand les stars s'affolent...

Publié le 22 février 2009 par Chantal Doumont

Quand les stars ...Quand les stars s'affolent...

Miroirs, cochons, eau, papillons, clowns, rouge, tunnels, désordre... Bienvenue à Starphobia!

Saviez-vous que Pamela Anderson avait une peur bleue des miroirs ? Que l'acteur Orlando Bloom grogne à la vue d'un cochon ? Ou encore que Jodie Foster attrape des frissons dans le dos à la seule idée de passer une après-midi shopping ?

Bien souvent, les phobies, lubies, aversions, maniaqueries des stars sont à l'image d'elles-mêmes : complètement fantaisistes ! Finalement, ces personnalités que certains adulent tant sont-elles comme nous ? Pire !

Car quand Madame Tout-le-Monde a la phobie des araignées, tapies et tissant leurs toiles à l'abri de la pantoufle de monsieur, Nicole Kidman, elle, craint les terribles, les effrayants, les horribles... papillons.

Dans le même genre, ce qui fait hérisser les cheveux de Johnny Depp, ce sont les clowns. Moins viril tout à coup. Sarah Michelle Gellar, elle, hait les cimetières. À l'époque de Buffy , on a dû fabriquer un faux cimetière pour qu'elle ne doive se rendre dans un vrai, en tombes et en os.

Matthew McConaughey a peur des tunnels, alors que David Beckham et Jessica Alba sont ataxophobes : ils craignent le désordre. Cela promet de jolies soirées rangement, avec Victoria...

Madonna, quant à elle, souffre de kéraunophobie, elle est terrorisée lorsque gronde l'orage, à l'idée qu'un éclair la frappe. Mariah Carey, elle, aurait récemment développé la phobie du rouge : c'est une couleur qu'elle évite à tout prix, jusqu'à renvoyer un de ses assistants ayant opté, le malotru, pour la couleur maudite.

Enfin, plus commun : Scarlett Johansson redoute les cafards, Justin Timberlake est arachnophobe et ophiophobe - il craint les araignées et les serpents.

Si le ton est léger, avec ce genre d'approche, il n'en demeure pas moins que les phobies sont un sujet épineux à traiter. En recrudescence dans notre société, elles sont à prendre avec beaucoup de sérieux pour celui ou celle qui en souffre vraiment. D'autant plus que le véritable phobique est conscient de l'hérésie de ses obsessions. Sans qu'il ne parvienne à les faire cesser.

En conclusion : riez donc de certaines stars et de leurs lubies loufoques, mais pas de vos voisins qui voient leur quotidien empoisonné par ces obsessions déjà fort difficiles à vaincre...

Alexis Carantonis

dhnet.be


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine