Magazine France

Sale dimanche en Sarkofrance

Publié le 22 février 2009 par Juan
Sarkozy et Fillon dévissent dans les sondages. Ainsi le Figaro commente-t-il l'impopularité présidentielle.
Yves Jego nie vouloir quitter le gouvernement. Qui a dit qu'il était désavoué, épuisé ? Elie Domota, le leader de l'opposition guadeloupéenne, a déclaré que Sarko n'a toujours pas répondu à la crise aux Antilles.
Il se murmure que François Pérol, conseiller xdu président, prendrait la tête du nouvel ensemble fusionné des Caisses d'Epargne et de la Banque Populaire. Qui a parlé de république bananière ?
L'Etat va prendre autour de 20% du capital de la banque issue de la fusion entre les Banques populaires et les Caisses d'épargne et François Pérol prendra sa direction, ont rapporté samedi 21 février des médias français.
François Pérol est actuellement secrétaire général adjoint de l'Elysée et conseiller économique de Nicolas Sarkozy.
Laurence Parisot critique la gestion de la crise par le Président.

"Qu'est-ce qu'on est en train de faire aujourd'hui? On est en train de recréer des rigidités, voire de bureaucratiser", a-t-elle estimé. "Quand j'entends certaines choses, et bien je sais que certains doutent".

La patronne des patrons a notamment critiqué la volonté de Nicolas Sarkozy de permettre aux comités d'entreprise de donner un avis consultatif chaque fois qu'une entreprise recevra une aide directe: "un avis consultatif, c'est vraiment beaucoup, beaucoup de bureaucratie en plus", a souligné la présidente du Mouvement des entreprises de France. "C'est quelque chose qui aurait mérité d'être discuté avec nous auparavant". (source)

Nicolas Sarkozy était à Berlin, dimanche. Il est arrivé bon dernier, en retard. Les dirigeants préparaient le futur G20...Ils sont toujours d'accord sur les grands principes...

Les dirigeants européens réunis dimanche à Berlin pour préparer le sommet du G-20 à Londres début avril sont d'accord sur la nécessité de règles d'encadrement du système financier et des fonds spéculatifs, selon des responsables du gouvernement allemand.

Ils ont également décidé de doubler leurs contributions au Fonds monétaire international (FMI) afin de lutter contre la crise économique, selon un texte d'accord diffusé par des responsables allemands.

&alt;=rss

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juan 51287 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte