Magazine Poésie

Textes rares

Par Elisabeth Leroy

C'étoit la Prose avec nos attributs,

Qu'on amenoit pour détrôner Phoebus ;

Et sur son char attelé de modernes,

Environné d'un gros de subalternes,

Etoit l'Erreur avec la vanité,

Qu'accompagnoit la folle Nouveauté,

Qui sous leurs pieds avec ignominie

Tenoient aux fers la Rime et l'Harmonie.

(Pierre Claude Nivelle de la Chaussée -1692-1754)

http://www.textesrares.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 950 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines