Magazine People

Mary Kate et Ashley Olsen continuent de regarder "La fête à la maison"

Publié le 22 février 2009 par Benjamin Tolman
Agrandir l'image

Mary Kate et Ashley Olsen seraient-elles déjà nostalgiques à 22 ans ? C'est ce qu'on pourrait penser quand on sait qu'il leur arrive de regarder la série qui a fait d'elles des stars, "La fête à la maison".

"La télé est branchée en permanence sur "La fête à la maison". Vraiment. L'année dernière, Ashley a passé quelques nuits chez moi et j'ai été réveillé par le générique de la série. Je lui ai demandé "Mais qu'est-ce que tu fais ?" " explique Mary-Kate Olsen.

La jeune star, qui partageait le rôle de Michelle avec sa soeur jumelle, a également confié que les producteurs utilisaient des friandises pour les faires tourner quand elles étaient bébés.
"Ils nous donnaient des petits oursons en guimauve, une sorte d'ourson en guimauve coupé en trois. On rampait jusqu'à lui ou on essayait de l'attraper. Les scènes coupées de "La fête à la maison" sont très marrantes".

Prise de nostalgie, Mary-Kate Olsen se souvient : "On a appris comment parler face à une caméra en copiant les mots ou les mouvements de quelqu'un d'autre."
Mais une question nous taraude : comment les producteurs choisissaient laquelle des deux jumelles allait interpréter la petite Michelle dans telle ou telle scène ?
Mary-Kate nous explique tout : "Quand nous étions toutes petites, c'était celle qui ne pleurerait pas face à la caméra. En vieillissant, nous avions chacune droit à une scène fun. S'il y avait un scène dans laquelle on devait manger un gâteau et une autre où on devait chevaucher un éléphant, l'une faisait la scène du gâteau et l'autre celle de l'éléphant. Ils essayaient toujours de s'assurer que c'était juste".

Ah le bon vieux temps !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine