Magazine

Street Fighter IV: le retour!

Publié le 22 février 2009 par Adel Miliani

streetfighter_iv_logoshot

technorati.gif
Voilà plus d’une vingtaine d’années que la série des Street Fighter a vu le jour avec un modeste jeu de combat arcade. S’il s’agissait là de débuts plutôt discrets, la licence n’a pas tardé à titiller les réflexes de nombreux joueurs. En effet, le second épisode est resté dans les mémoires comme le jeu de baston par excellence.

Que ce soit sur bornes d’arcade ou sur Super NES, Street Fighter II a initié toute une génération à ce genre bien spécifique. D’ailleurs Capcom ne s’est pas privé d’exploiter le filon en sortant une ribambelle de versions de cet épisode mythique. La série passe ensuite par un petit retour aux sources avec les opus Alpha qui reviennent sur les événements qui précèdent le premier Street Fighter. La fameuse licence s’est aussi essayée à l’aventure du gameplay 3D avec les épisodes EX, mais force est de constater qu’il s’agit là d’une tentative peu concluante. C’est en 1997 que la série subit ses derniers chamboulements : les Street Fighter III introduisent en effet un nouveau système de parade particulièrement technique. C’est ainsi que de nombreux joueurs continuent de jurer uniquement par le fameux 3rd Strike, un épisode qui souffle dignement ses 10 bougies cette année…

En sortant un nouvel opus Capcom devait donc faire face à un défi de taille : il s’agissait de satisfaire les fans de la première heure sans pour autant rebuter les nouveaux venus. Les développeurs sont donc allés chercher leur inspiration du côté de l’épisode le plus populaire, le fameux Street Fighter II. En plus des incontournables Ryu et Ken, les nostalgiques ont donc la certitude de retrouver les versions reliftées de leurs combattants favoris tels que Chun-Li, Blanka, Zangief, Guile ou Dhalsim. D’ailleurs les événements relatés dans Street Fighter IV constituent une réelle suite au scénario du second épisode, il s’agit toujours de combattre Shadaloo. Cette mystérieuse organisation du crime a en effet lancé un nouveau tournoi mondial d’arts martiaux dans le but de récolter un maximum de données sur les différents styles de combat. Toutes ces techniques leur ont permis de créer un robot très puissant, Seth, le fameux boss de cet épisode.

Le casting du jeu ne se limite pas à celui de Street Fighter II, au total, ce sont 25 combattants que vous pourrez maîtriser. On retrouve ainsi des personnages marquants de la saga comme Gen, Sakura, Rose, Cammy, Fei Long ou Dan. Capcom avait introduit ce dernier combattant dans Street Fighter Alpha pour tourner en dérision les héros d’Art of Fighting. Les développeurs n’ont pas hésité à jouer la carte de l’humour en se penchant sur les personnages inédits de ce dernier épisode : El Fuerte est un cuisinier mexicain qui pratique la lucha libre pour découvrir de nouvelles recettes et Rufus est un combattant obèse plutôt vantard. Mais ne vous fiez pas à leur allure, ces nouveaux venus peuvent être redoutables : le premier est extrêmement rapide tandis que le second se montre incroyablement souple malgré ses kilos superflus. On fait aussi la connaissance de Crimson Viper, une espionne dotée d’une foule de gadgets qui lui permettent d’électrocuter son adversaire ou de lancer des coups de pieds enflammés. Il faut aussi remarquer qu’un Français fait son arrivée dans le casting : Abel est lutteur amnésique capable de réaliser des projections dévastatrices. Enfin Capcom a choisi de brosser ses fans dans le sens du poil en incluant deux boss cachés : on retrouve donc le sombre Akuma et son frère Gouken. C’est la première fois que le maître de Ryu et de Ken fait son apparition dans un jeu. En effet celui-ci était né d’une erreur de traduction et d’une farce de 1er avril, en l’introduisant enfin officiellement, Capcom fait un beau clin d’œil à tous les amateurs de la série.Lire la suite

Source : Jeuxvideo.com

Posted in Adel Life, News Tagged: game, jeu, jeux, jeux vidéos, play, Street Fighter, Street Fighter II

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adel Miliani 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog