Magazine Politique

L'acte de foi (5) - "toutes les vérités (...)"

Publié le 23 février 2009 par Hermas
OMNIA ET SINGULA (toutes les vérités et chacun e d’entre elles)
   Croire en toutes les vérités, dans leur ensemble, et en chacune d’elles, sans en rejeter aucune ! Ce n’est pas une vérité qui dépend de nous : elle nous est révélée. Nous pouvons y adhérons librement avec confiance et amour. Mais, en refuser une seule, pire encore, plusieurs, c’est commencer à prendre une autre direction, l’aiguillage qui peu à peu s’éloigne de la voie : c’est commencer à ne plus suivre Celui qui a dit « Je suis la Voie, la Vérité, la Vie » (Jean 14, 6).
   Le Christ en personne nous avertit, il précise bien quelle est sa mission, et quelle doit être notre attitude
   Mathieu 5 :
17.    « N'allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
18.    Car je vous le dis, en vérité : avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i (*), pas un point sur l'i, ne passera de la Loi, que tout ne soit réalisé.
19.    Celui donc qui violera l'un de ces moindres préceptes, et enseignera aux autres à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le Royaume des Cieux ; au contraire, celui qui les exécutera et les enseignera, celui-là sera tenu pour grand dans le Royaume des Cieux.
   (* : littéralement : pas un iota, pas un menu trait)
   Jésus en effet n’est pas venu pour détruire la Loi révélée à Moïse, ni la consacrer comme intangible, mais lui donner, par son enseignement et son comportement, une forme nouvelle et définitive où se réalise enfin en plénitude ce vers quoi la Loi acheminait. C’est pourquoi il déclare avec force ce que saint Mathieu nous rapporte dans ce même chapitre 5°:
21.    « Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres...
22.    Eh bien ! moi je vous dis :
   Et il répète cette affirmation 6 fois de suite. Parole du Seigneur. Jésus, le Christ, le Fils de Dieu s’adresse à nous en personne, de nos jours encore et pas seulement à ses disciples et à ses Apôtres : Cest Celui en qui nous croyons. La mesure de notre confiance, de notre foi et de notre amour se manifeste en cela : L’écouter, le suivre, mettre en pratique tout ce qu’il nous enseigne, pour nous faire entre en communion ave Lui, recevoir le Saint-Esprit et être aimé du Père.
   Jean 14
15.   « Si vous m'aimez, vous garderez mes commandements ;
16.   et je prierai le Père et il vous donnera un autre Paraclet, pour qu'il soit avec vous à jamais,
17    l'Esprit de Vérité
21.    Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui-là qui m'aime ; or celui qui m'aime sera aimé de mon Père ; et je l'aimerai et je me manifesterai à lui. »
   Et ce que Jésus affirme n’est pas une pensée personnelle. Le discours solennel de Jésus après la Dernière Cène ouvre sur une réalité nouvelle, la vie même de Dieu, comme il déclare à Philippe qui lui demande de lui montrer le Père :
   Jean 14
8.    Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit. »
9.    Jésus lui dit : « Voilà si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ? Qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : «Montre-nous le Père ! » ?
10.    Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même : mais le Père demeurant en moi fait ses œuvres.
11.    Croyez-m'en ! je suis dans le Père et le Père est en moi. Croyez du moins à cause des œuvres mêmes.
22.    Judas - pas l'Iscariote - lui dit : « Seigneur, et qu'est-il advenu, que tu doives te manifester à nous et non pas au monde ? »
23.    Jésus lui répondit : « Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera et nous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui.
24.    Celui qui ne m'aime pas ne garde pas mes paroles ; et la parole que vous entendez n'est pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé.
25.    Je vous ai dit cela tandis que je demeurais près de vous.
26.    Mais le Paraclet, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
   « la parole que vous entendez n'est pas de moi, mais du Père qui m'a envoyé » : c’est là la raison profonde qui explique pour quoi nous devons croire « OMNIA ET SINGULA ». Et cette Parole ne s’adresse pas seulement aux Apôtres, car ils ont la mission de la nous la transmettre : « Allez, de toutes les nations faites des disciples... leur apprenant à observer tout ce que je vous ai dit. Et voici, je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde » (Mathieu 28, 19a, 20).   La garantie c’est le Paraclet : « l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit » (Jean ? 14, 26).
(à suivre)
Mgr J. Masson

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hermas 907 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines