Magazine Culture

Carnaval de Dunkerque

Publié le 23 février 2009 par Maxime Jobin

Carnaval de DunkerqueLa foule est en délire et remplie l'air et la rue de ses couleurs, de sa fantaisie. Un homme en jarretelle tient le bras d'une vache hollandaise pour éviter de la perdre. Un punk fréquente une fée, un pirate, lui, se tient avec une... c'est quoi ça? Le temps est plutôt beau, mais pourtant il est impossible de faire le compte exacte du nombre de parapluies hautement perchés que l'on peut apercevoir à des milles à la ronde. Chacun à son plumeau, son chapeau extravagant, son habit en fleur. La ville va craquer et de ses rues vont déborder les couleurs de centaines de milliers de drôles de gens. Non, vous n'avez pas fumé un joint, et vous êtes toujours sous la barre du 0.8. Alors quoi, direction l'asile? Et bien non! Vous êtes au Carnaval de Dunkerque!

Carnaval de Dunkerque
J'y étais moi aussi, avec mon gilet jaune fluo, "Je suis québécois et je suis au Carnaval de Dunkerque!" écrit dans le dos! (Faut croire que j'avais peur de l'oublier). Avec Sabrina, j'ai joué au carnavaleux et ai suivi la bande dans sa marche à travers les rues. Non mais quand même, quelle ambiance! Des chansons rythmées que les Dunkerquois et les habitués connaissent par cœur, des tambours, des trompettes... Nous avons rencontré un tas de gens sympathiques, qui nous interpellaient en sacrant et en faisant des tentatives de pseudo-accent québécouah, pensant qu'ils y étaient - bah oui, avec mon
Carnaval de Dunkerque
passeport de tatoué dans le dos, c'était plutôt inévitable. J'ai reçu la "médaille d'honneur" du carnaval de la part d'un Dunkerquois, c'est-à-dire un bout d'arêtes de harengs qu'il a épinglé sur mon foulard. Il sent maintenant affreusement le poisson, mais ça m'a beaucoup touché - au nez entre autre. C'était la plus belle façon de me dire "bienvenue parmi nous"! Et les rencontres ne furent pas que françaises... nous avons également trouvé, parmi la foule, une québécoise - non mais est-ce que c'était une bonne idée de mettre un dossard écrit "Québécois" ou pas! Et étudiante à Lille avec ça! Nous étions tous les trois fous de joie.

Carnaval de Dunkerque
Le moment fort du carnaval - et l'explication des parapluies en surabondance? Le jet de harengs. Dès lors que nous approchons de l'hôtel de ville, on peut déjà sentir l'excitation de la foule. Parce que tout le monde sait que dans les minutes qui vont suivre, le maire sortira avec ses invités sur le balcon de l'hôtel pour... jeter des harengs partout sur la grande place bondée! Et rapidement, ça ne sent plus l'excitation, mais bien le poisson!

Carnaval de Dunkerque
Vivre le Carnaval de Dunkerque est une expérience unique. Je serais très surpris de savoir que nous avons l'équivalent au Québec, si ce n'est que par la quantité de gens surprenante qui y participent. J'ai des couleurs pleins les yeux, des souvenirs pleins la tête... comme j'ai bien fait de faire mon stage à Lille! Et merci à Laurène de nous avoir parlé du Carnaval!

Nos prochaines destinations : Bruges, une ville à l'ambiance médiévale en Belgique et probablement Cologne, en Allemagne.

Bonne semaine à tous!

Encore des photos

Carnaval de Dunkerque

Carnaval de Dunkerque


En photos
Pour voir une photo en plus grand format, cliquer dessus.

Dans le texte
(1) Gros plans sur le Carnaval.
(2) La magie du Carnaval de Dunkerque!
(3) Moi, Sab et Léonie Bourrassa, la québécoise que nous avons rencontré!
(4) On s'entasse, on s'entasse, c'est l'heure du jet de harengs!
(5) Quel beau déguisement rose!

Section "Encore des photos"
(1) Et oui, c'est encore moi qui mange! Une spécialité de la région cette fois, un cornet de frites!
(2) Vue sur le carnaval prise 2.

En vidéos


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Carnaval de Notting Hill

    Carnaval Notting Hill

    Le Carnaval de Notting Hill est un carnaval très populaire qui se déroule dans le quartier de Notting Hill à Londres pour célébrer la culture caribéenne. 8... Lire la suite

    Par  Mega
    EUROPE, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Le troisième carnaval des blogs médicaux.

    Je vous l’avais annoncé, il va avoir lieu. Du moins, quand Zeclarr et moi aurons trouvé une idée de thème… Pour l’instant, nous avons choisi la couleur dominant... Lire la suite

    Par  Lawrencepassmore
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Poème libre - Un TribunaL ou Un CarnavaL

    Poème libre TribunaL CarnavaL

    Un tribunal ou un carnaval, D′un procès plutôt bancal, Du grand banditisme au son local, Des avocats, des magistrats, des bandits, Et des... Lire la suite

    Par  Veroniquedubois
    POÉSIE, TALENTS
  • Le troisième carnaval des blogs médicaux (2).

    Ca y est, vous l’attendiez, le voici! D’abord le thème : « Patients, médecins, qu’est ce que les nouvelles technologies ont changé pour vous ? Lire la suite

    Par  Lawrencepassmore
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Troisième Carnaval

    Voici venu l'automne, voici venu le temps du 3ème carnaval des blogs médicaux. J'avais participé aux deux premiers, aucune raison donc de laisser passer... Lire la suite

    Par  Pat La Fourmi
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Carnaval des blogs médicaux

    Je pensais bien parler de ce carnaval dans un prochain billet mais un coup de fil m'en donne l'occasion ce soir. Le secrétariat de radiologie de mon hôpital... Lire la suite

    Par  Pandora
    POÉSIE, TALENTS
  • Le troisième carnaval des blogs médicaux (6).

    Les courageux officiellement inscrits pour ce troisième carnaval sont : Isophe Thomas un infirmier Docteur Sangsue Supergelule Shayalone L'internat en général... Lire la suite

    Par  Lawrencepassmore
    JOURNAL INTIME, TALENTS

LES COMMENTAIRES (1)

Par philippe
posté le 11 mars à 23:56
Signaler un abus

Retrouvez des centaines de photos des bandes de Dk et malo sur www.lesdunesdeflandre.fr rubriques station en image

A propos de l’auteur


Maxime Jobin 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine