Magazine Culture

Trois ex-dirigeants de l'UQAM distingués pour leurs aptitudes à dépenser l'argent public

Publié le 24 février 2009 par Actualitté
La Ligue des contribuables du Québec, association à but non lucratif, décerne chaque année des prix sympathiquement nommés « Glouton » afin de « récompenser les personnalités qui ont réussi à dépenser l'argent public à tour de bras.
Et cette année voit la « consécration » des trois ex-dirigeants de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) pour leur gestion des projets immobiliers du Complexe des sciences et le chantier avorté de l'îlot Voyageur.

Il en a résulté tout de même 380 millions de dollars à la charge du contribuable : c'est là où l'on perd rapidement le sourire dans une cérémonie placée sous le signe de l'humour mais qui se veut décapante à plus d'un titre. Il s'agit de responsabiliser les dirigeants tout en tenant informés les payeurs...
Quand on sait que deux des trois ex-dirigeants de l'UQAM ont tout de même touché leurs indemnisations dues à la fin de leur contrat, il y a de quoi faire bondir ! Il faudrait arriver à mettre en place une révision de la réglementation en vigueur pour que ces primes ne soient pas versées dans des situations telles.
L'ancien sous-ministre de l'Éducation qui a démissionné reçoit de son côté une mention spéciale. Claude Mailhot est reparti dans le journalisme avec la coquette somme de 137 000 $. Ce qui fait pâlir, c'est qu'il est parti vingt-quatre heures après une modification de son contrat incluant l'attribution d'une prime en cas de démission...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • ABC annule trois séries!

    C’est l’hécatombe sur ABC, alors sortez vos kleenex. ABC a annoncé aux producteurs de Pushing Daisies, Dirty Sexy Money et Eli Stone, qu’elle ne commanderait pa... Lire la suite

    Par  Caiera
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Trois (bougies)

    Quelle idée d'avoir lancé le blog un 26 décembre. Maintenant condamné à en célébrer l'anniversaire chaque lendemain de noël. Cette année la troisième, et oui, ç... Lire la suite

    Par  Menear
    CULTURE
  • Vingt-trois octobre

    &&&&&&&&&& Vingt-trois octobre de L??a Antony Jeune, belle, sur-occup??e et d??bordant de vie est la femme d???affaire. C???est ce que pense cette personne de... Lire la suite

    Par  Goliath
    CULTURE, LIVRES
  • Trois enterrements

    Los Tres entierros de Melquiades Estrada2005Tommy Lee JonesAvec: Tommy Lee Jones, Barry Pepper, Julio Cedillo, Dwight YoakamPlanque-toi, encore une critique... Lire la suite

    Par  Tepepa
    CINÉMA, CULTURE
  • "Les Trois Singes" : vérités

    Que ce film ait obtenu le prix de la mise en scène à Cannes, c'était le moins que le jury pouvait faire car les mots me manquent pour décrire ce que j'ai vu : u... Lire la suite

    Par  Vierasouto
    CINÉMA, CULTURE
  • Trois trains de retard

    PONEY PONEY "Cross The Fader"Ca fait un petit moment que Cross The Fader - le clip ici, que je trouve bien, moi - (produit par Xavier de Rosnay sur Perspex... Lire la suite

    Par  Boule à Facettes
    CULTURE, MUSIQUE
  • Trois corps en avant

    Faites comme nous l'expérience : en trois jours, visionnez successivement Vers le sud, Manderlay et Tartina City. Au centre de chacun des métrages vous verrez... Lire la suite

    Par  Damien Besançon
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine