Magazine Analyses graphiques

Les extrêmes s’accumulent, le marché proche du rebond ?

Publié le 24 février 2009 par John

Débriefing de la veille

Les marchés asiatiques ont soufferts cette nuit d'une baisse de -1% à -3%. Les pétrolières ont beaucoup pesée et les bancaires continus évidements d'inquiéter. Le S&P perdait 3.5% hier.

Environnement

Il n'y a toujours pas eut de réelle capitulation des vendeurs, mais on constate un fort excès baissier selon certains indicateurs. L'indicateur communément appeler « Up issues » qui montre le pourcentage d'actions en hausse sur le marché américain est resté sous 29% ces 5 derniers jours. Depuis 1962 cela s'est produit 20 fois. Dans 85% des cas (17 sur 20) le S&P 500 à rebondit sur les deux jours suivant, d'en moyenne 1.7%. Dans les 3 cas perdants, l'indice n'a perdu que -0.4% en moyenne. Ce type d'extrême à fonctionner même dans des marchés très difficiles comme dans les années 70.

Ceci n'est qu'un exemple et d'autres études indiquent que le potentiel de baisse est très limité, nos indicateurs aussi sont en extrême survente et même les indicateurs moyen terme commencent à montrer un surpessimisme. Même si une vague de capitulation type crash est toujours possible, les probabilités de voir un rebond d'ici 24/48 heures sont très fortes historiquement. En d'autres termes, peu de chose peuvent invalider cette analyse statistique haussière. C'est pour quoi dans le pire des cas nous avons 80% de chance de revoir ces prix très vite, et ce même si une vague de panique se met en place.

Les vendeurs gardent le contrôle à court terme tant que CAC 2830/50 et S&P 785/90 résiste, au dessus le contrôle vendeurs/acheteurs est équivalent avec un sen neutralisé. A moyen terme les vendeurs ont toujours le contrôle et ce tant que CAC 2980/3000 et S&P 825/30 ne sont pas acceptés en tant que support.

Hier nous proposions d'acheter dans la zone 2760/710, cela est toujours valable compte tenu des indications. Le money management reste un élément important et je laisse à chacun le soin de limiter les pertes à un pourcentage réduit du capital. Pour ce qui nous concerne nous ne mettrons pas de stops sur le trade en cours car les probabilités de se faire stopper pour rien sont importantes. Nous préférons assigner un faible montant de capital à ce trade et de le laisser courir avec un objectif de gain de plusieurs centaines de points 2950 au moins. Les petits capitaux qui se doivent de stopper les positions peuvent le faire si le CAC arrive à se maintenir plus de quelques dizaines de minutes sous la zone 2700/2670.

A suivre de près

  • Les bancaires qui ont surperformées hier. Un rebond du pétrole et des bancaires devrait suffire à créer un consensus haussier ;
  • La multitude de chiffres cette semaine
  • Surveillez le range des 90 premières minutes de cotation du S&P 500. Une cassure par le haut impliquerait une pression acheteuse pour le restant de journée et inversement pour une cassure du range par le bas.

Parutions macro-économiques


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


John 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog