Magazine Insolite

Facebook peut utiliser toutes les données !

Publié le 24 février 2009 par Chantal Doumont

facebookFacebook peut utiliser toutes les données : choisissez vos amis !

Vous vous êtes inscrits sur Facebook ?

Vous risquez d'y rester longtemps!

Le 4 février, l'entreprise américaine de réseaux sociaux a modifié ses conditions d'utilisation.

Facebook peut dorénavant utiliser librement tous les contenus diffusés sur le site, même si un utilisateur efface un document ou ferme son compte. Cela s'appelle cela une licence perpétuelle et mondiale.

Une simple phrase a été modifiée dans les conditions d'utilisation. Avant, on pouvait lire ceci:

"Votre contenu d'utilisateur peut être effacé du site à n'importe quel moment. Si vous l'effacez, le droit accordé à Facebook évoqué précédemment expirera automatiquement, mais notez que l'entreprise peut en conserver des copies archivées."

Désormais, vous lirez cela (la version originale n'est disponible qu'en anglais):

"Vous accordez à Facebook le droit irrévocable, perpétuel, non-exclusif, transférable, transférable mondialement d'utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre, scanner, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer n'importe quel contenu déposé sur le site."

C'est le site américain The Consumérist qui a révélé ce changement. Dans la blogosphère, les commentaires se multiplient, la nouvelle inquiète.

Marck Zuckebrerg, le PDG de Facebook a donc esssayé de répondre lui même sur son blog aux inquiétudes des internautes:

"Nous ne souhaitons pas utiliser vos données personnelles dune façon qui ne serait pas acceptable pour vous. La confiance dans notre réseau afin de partager des informations est l'aspect le plus important de notre travail."

Il explique que ces changements sont nécessaires pour que les informations transmises par les utilisateurs à leurs amis ne s'effacent pas lorsqu'ils ferment leur compte. C'est une protection juridique pour le réseau social.

Mais la confiance ne garantit rien sur l'utilisation des photos, des articles ou des informations privées des internautes. Si Facebook conserve tout et n'offre pas plus de garanties, il pourrait alors vendre ou diffuser à son gré les données des utilisateurs.

Pour ne pas se retrouver demain avec vos photos de vacances au ski affichées dans le métro, quelques conseils et précautions.

* 1)Protégez vos photos avec le droit d'auteur. Vos clichés sont des oeuvres sur lesquelles vous avez des droits d'auteur. Vous ne pouvez pas les céder sans restriction. En résumé, les conditions d'utilisation de Facebook sont illégales et elles l'étaient déjà avant le changement de statuts. Vous voulez faire respecter vos droits? Ne pas transformer vos idées en publicités? Une solution possible: Creative Commons, proposée par Edward Champion, écrivain américain, collaborateur du Los Angeles Times sur son blog. De quoi se créer une propriété intellectuelle, gratuitement.

* 2)Votre vie privée est peut-être en danger...Qui vous dit que Facebook ne va pas utiliser vos images de soirées arrosées et de corps dénudés à votre insu? De quoi briser des couples ou des carrières. Pour vous protéger, vous pouvez changer vos paramètres de confidentialité afin que seuls vos amis, ou certains de vos amis aient accès à vos informations. Les Observateurs, site participatif de France 24, a une autre solution. Rédiger un texte préventif sous sa photo de profil: "Malgré les nouvelles conditions d'utilisation, je demande à ce que toute utilisation de mes contenus respecte mes paramètres de confidentialité. Que mon compte soit actif ou résilié, je veux que mes contenus ne soient visibles que par mes amis."

* 3)Vous avez appliqué les deux premiers conseils mais vous tenez à manifester votre désaccord. Il faut que Facebook comprenne que ces changements sont inadmissibles? Rejoignez un groupe Facebook contre les conditions d'utilisation de Facebook. Il y en a déjà plusieurs sur le réseau : People against the new terms of service, Facebook has 30 days to change their terms of use or I'm out.

* 4)Ces conseils sont là pour vous protéger. Mais si vous souhaitez sortir définitivement du réseau Facebook, il est temps de vous désabonner. Un lien pour cela. Même s'il est un peu tard. Pour vous désabonner, il faudra vous connecter. Si vous tapez votre identifiant et votre mot de passe, les nouvelles conditions d'utilisation, déjà modifiées, entrent alors en application. Vos données sont d'ores et déjà sauvegardées par Facebook, sans possibilité de revenir en arrière.

C'est bien le problème. Les modifications décidées par Mark Zuckerberg sont irrémédiables. Le coup est peut être un peu rude pour des internautes non prévenus. D'autant plus qu'un nouvel épisode est possible dans la saga Facebook, étant donné ces conditions, exprimées clairement dans les conditions d'utilisation du site:

"Nous nous réservons le droit, de changer ou supprimer des parties de ces conditions à n'importe quel moment et sans avertissement préalable. En continuant d'utiliser le Facebook Service après les changements, vous acceptez les nouvelles conditions."

rue89.com

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89
► La bourde qui révèle les secrets de Facebook
► Facebook devient payant, rumeur fausse mais crédible
► Mon patron comme ami sur Facebook: attention, danger !

Ailleurs sur le Web
Marck Zuckebrerg, le PDG de Facebook
Pour se désinscrire de Facebook


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine