Magazine Culture

Coeur d'encre -=- Cornelia Funke

Par Charlie_bobine

coeur_d_encre_romanAprès avoir vu l'adaptation cinématographique, qui selon les critiques, ne rendait pas justice au roman, eh bien je l'ai empruntée pour vérifier. J'aime bien lire des livres dont j'ai vu le film et avoir en tête les personnages en chair pendant ma lecture. Surtout si un de ces personnages en chair est Brendan Fraser. (Oui, j'ai toujours eu un faible avoué pour Brendan Fraser, je m'assume. Je connais personnellement un de ses détracteurs -je vis avec- qui lève les yeux au ciel (ou au plafond, c'est selon) chaque fois que notre fils de 6 ans -qui est fou de Brendan Fraser mais pas pour les mêmes raisons que moi- souhaite voir pour la 1285e fois Voyage au centre de la Terre ou Looney Tunes, les revoilà!. Mais je m'en fiche. Bredan a conquis mon coeur d'adolescente lorsque je l'ai découvert dans L'homme d'Encino. Révélation choc, hein?) 

coeur_d_encre_film
Donc, le film (Inkheart) en soi m'a bien plu. Comment ne pas se laisser emporter dans cette histoire où les livres sont au coeur de l'intrigue? Quel amoureux des livres n'a pas souhaité plonger littéralement entre les mots pour retrouver ses personnages favoris? C'est un peu ça Coeur d'encre, mais à l'inverse. L'on apprend que Mortimer, Mo pour les intimes (nul autre que Mr. Fraser en personne) découvre bien malheureusement qu'il a le pouvoir de faire apparaître les objets et les personnages des livres qu'il lit à haute voix, un soir, alors qu'il fait la lecture à sa femme et à sa fille Meggie. Des personnages de Coeur d'encre, le livre qu'il lisait ce soir-là, se matérialisent dans son salon, mais après les avoir mis en fuite et s'être défendu (parce que ce sont des méchants), Mo constate que sa femme a disparu. Il n'y a pas que des méchants qui sont apparus, il y a également un saltimbanque, Doigt de Poussière, qui ne comprend pas ce qu'il fait dans ce monde et aimerait que Mo le renvoie d'où il vient. Mais pour une raison obscure dans le film, Mo n'a plus le livre (je crois qu'un des méchants, Capricorne, lui aura volé) et n'aura de cesse de le chercher pour tenter de retrouver sa femme. Pendant 9 ans, Mo et sa fille Meggie parcourent de ville en ville, les librairies, les bouquineries pour trouver ce livre. Cependant la petite ignore tout du véritable motif. Jusqu'au jour où Doigt de Poussière les retrouve. Lui aussi veut retrouver le livre, il veut que Langue magique le renvoie chez lui! S'il ne veut pas le faire, Doigt de Poussière demandera à Capricorne. Tant pis!

Ah, ce Doigt de Poussière, le traître! Évidemment, le roman est plus intéressant et plus complexe. Mo a toujours eu le livre en sa possession et a tenté de faire revenir Théresa, sa femme. Mais comme chaque fois il apparaissait quelque chose de ses lectures à voix haute et que quelque chose disparaissait aussi, il cessa complètement de lire à haute voix pour éviter que Meggie disparaisse à son tour. Jusqu'au retour de Doigt de Poussière qui l'oblige à révéler la vérité à sa fille et les précipite vers Capricorne. N'empêche, le film reprend bien la base. C'est surtout la finale qui diffère presque entièrement du roman. Celui-ci nous laisse à penser qu'il y aura une suite et que le film a condensé des éléments se trouvant dans la suite. (Si j'ai bien vu, c'est une trilogie, dont le 2e et 3e volet n'ont pas été traduit en français encore.)

Si j'ai beaucoup aimé cette histoire, que j'ai trouvé originale et qui a conquis mon coeur de lectrice (et m'a donné envie de lire plein-plein de romans cités), j'ai néanmoins trouvé que le rythme était haché. Était-ce l'écriture proprement dite? La traduction bourrée de fautes? Le style? Ou un mélange de tout ça? Bref, cela a nui à mon plaisir de lecture et l'a rendue un brin fastidieuse. Plaisante, mais hâchée. Il y manquait un souffle harmonieux, une fluidité. Ce n'est donc pas un coup de coeur pour moi, mais j'imagine que mon âge vénérable(!) y est encore pour quelque chose. Jeune ado, je suppose que ces détails ne m'auraient nullement gênée. Comme quoi, il ne suffit pas d'avoir l'air de 14 ans avec une casquette, il faut les avoir pour vrai. 4/5   


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La haine au coeur

    haine coeur

    de Maurice Bastide Qu'à la fin d'une nuit d'été, à Sète, sur un quai de port, un jeune parasite, beau et musclé, meure subitement, sans cause apparente, c'est u... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • Sauf le coeur !

    Sauf coeur

    Découvrez la playlist ça va ça vient avec Boby Lapointe " On n'était plus que trois ou quatre autour de la table. La fenêtre de la chambre de Lilas était... Lire la suite

    Par  Jmlire
    CULTURE, LIVRES
  • La Loi du coeur

    Je publie l'extrait de cette lettre de Nichiren sous ce titre bien que je n'en connaisse que l'intitulé japonais, sans reppport de pages, ni d'année, ni de... Lire la suite

    Par  Nichiren
    CULTURE, HISTOIRE, SPIRITUALITÉ
  • Coup de coeur littéraire

    Coup coeur littéraire

    Je viens de terminer Mille Soleils Splendides que je vous recommande vivemement!!! Ce roman écrit par Khaled Hosseini dépeind le destin croisé de deux femmes... Lire la suite

    Par  Kallirrhoe
    CULTURE
  • Totally coup de coeur

    Totally Michael, entre rock punk rap et electro, ce garçon sort son premier album le 14, on a vraiment hâte d'entendre la suite de ce "casual satisfaction",... Lire la suite

    Par  Lexoguil
    CULTURE, MUSIQUE
  • Coeur volé

    Merci encore à Babelio et au livre de poche pour cet envoi. Ce polar de Lauren Kelly (alias Joyce Carol Oates) ne m'a pas transportée en tant qu'enquête mais... Lire la suite

    Par  Pralinerie
    CULTURE, A CLASSER
  • Coups de coeur 2008

    Comme chaque année depuis la création du blog, j'ai initié un album dans la colonne de droite "Coups de cœur 2008".Si je ne devais retenir qu'un disque, c'est... Lire la suite

    Par  Philippe Delaide
    AUTRES MUSIQUES, CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Charlie_bobine 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines