Magazine Culture

Grisettes, Bréda et Lorettes

Par Bernard Vassor

Par Bernard Vassor

Nestor Roqueplan 1804-1870 hauteur.jpg Nestor Roqueplan par Nadar ........ Nous savons avec certitude que le terme de grisette était déjà employé au XVIII°siècle. Sébastien Mercier les évoque dans son  "Tableau de Paris". Les petites ouvrières étaient appelées ainsi en raison de la blouse grise qu'elles portaient en sortant de leurs ateliers.  Le terme Lorette est apparu pour la première fois en 1841; sous la plume de Nestor Roqueplan, le dandy, qui était alors directeur de l'Opéra Lepelletier, dans un numéro de sa feuille :"Les Nouvelles à la main". C'est Gavarni qui les immortalisa dans sa série de dessins consacré aux dames de son quartier. Gavarni lorettes de Sainte-dévotes hauteur.jpg Paul Gavarni ..... Pour ce qui me concerne (en désaccord avec certains), je crois que le terme Bréda, fut utilisé bien avant que la rue Notre-Dame-de-Lorette ne fut nommée ainsi. Bréda Street, désignait la quartier tout entier, de la rue Vatry à l'époque, jusqu'à la barrière Montmartre, où étaient venues s'installer ces dames légères, occupant des appartements à bas prix pour "essuyer les plâtres". En effet, les nouveaux immeubles qui venaient d'être construits n'étaient pas habitables, en raison de l'humidité des murs en plâtre, qui méttaient très longtemps à sécher. Les propriétaires exigeant en échange d'un bas loyer que les appartements soient chauffés, et que les fenêtres soient garnies de rideaux, pour bien montrer que les maisons étaient occupées. Le terme Bréda tomba en desuétude, les écrivains, toujours moutonniers, préférèrent lui substituer lorette qui était plus à la mode. On vit alors une production littéraire importante autour des filles de ce quartier. Nous pouvons citer dans le désordre : George Sand, Emile de la Bédollière, Alexandre Dumas fils, les frères Goncourt, Turpin de Sansay, Hippolite Taine, qui usèrent et abusèrent de ce filon. Les Physiologies, qui étaient un genre littéraire nouveau connurent une grande vogue. On faisait des physiologies sur tout, sur l'amour, sur les bas-bleus, sur les coiffeurs, les épiciers (Balzac) et il y eut même une Physiologie de la physiologie ! Maurice Alhoy fit parître la Physiologie de la Lorette,avec des vignettes de...Gavarni. Physiologie de la Lorette hauteur.jpg Antonio Watripon tenta bien, au quartier latin de créer un autre type féminin avec "les lolottes" ou "les rigolettes", sans aucun succès pour lui hélas.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Interview de Chris RED

    Interview Chris

    Bonjour, Voici aujourd'hui une interview, celle de Chris RED, auteur entre autre de la saga des Quatre Éléments dont vous trouverez la chronique du premier... Lire la suite

    Par  Revesetimagines
    CULTURE, LIVRES
  • Check-up du Lundi 06.07.15

    Check-up Lundi 06.07.15

    Bonjour, Pour ce premier Check-up du juillet, nous allons faire un petit tour de la semaine sur le blog et un clin d'oeil à ma partenaire !! J'ai pu terminé de... Lire la suite

    Par  Revesetimagines
    CULTURE, LIVRES
  • un club de candidats au suicide

    ~d'après L’ENDORMEUSE, de Maupassant Dans le journal que le facteur m’apportait, Je lus à la une : ’’ Statistiques des suicidés ’’ Et j’appris que cette année,... Lire la suite

    Par  Dubruel
    CULTURE
  • Expo :: Clet Abraham à la Galerie Artistik Rezo

    Expo Clet Abraham Galerie Artistik Rezo

    Images du Vernissage du jeudi 21 mai 2015 Pour sa troisième exposition, la galerie Artistik Rezo présente « JEUX INTERDITS », premier solo show de... Lire la suite

    Par  Adelap
    BEAUX ARTS, CULTURE, A CLASSER
  • Série TV : « The White Queen » (BBC)

    Série White Queen (BBC)

    Angleterre, 1464. La Guerre des Deux Roses oppose les partisans des Lancastre, anciens monarques d’Angleterre, à ceux des York qui ont conquis le trône. Lire la suite

    Par  Ellettres
    CULTURE, LIVRES
  • Le calepin du caleporte

    calepin caleporte

    Vous êtes des milliers qui poussez chaque jour, mois et année la porte - virtuelle - du Pavillon Juste un peu moins qui venez y goûter de ses tablées d'actualit... Lire la suite

    Par  Apollinee
    CULTURE, LIVRES
  • Baudelaire à 23 ans

    Certes, il a un peu plus de 20 ans... mais encore toutes ses dents Lisons cette lettre que Charles Baudelaire adresse à Charles-Augustin Sainte-Beuve, de 17... Lire la suite

    Par  Apollinee
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines