Magazine Cuisine

Lettres d’Amérique # 4 : Dégustation au domaine Viansa

Par Findawine

Le domaine Viansa se situe au Sud de la Sonoma Valley (elle-même entre la Napa Valley et l’Océan Pacifique, à quelques dizaines de miles au nord de San Francisco). Il impressionne tout d’abord par son cadre, spectaculaire et magnifique pour qui visite les vignobles californiens pour la première fois. Même au mois de janvier, c’est un peu de rêve américain qui s’offre à nous : soleil, 20°C, des vignes, des oliviers… Des paysages qui ne sont pas sans rappeler la Toscane.

viansa.jpg

Le domaine

Ce que l’on visite au Domaine Viansa, ce sont les anciens locaux, le coeur historique du domaine, quand il ne produisait que 5 000 bouteilles par an. Depuis, les vignobles se sont élargis, et il a fallu investir dans des moyens de production plus importants, situés ailleurs, sans doute pour ne pas gâcher la beauté de cette partie du domaine. La partie que l’on visite possède donc quelques cuves, assez petites, un caveau, et surtout un grand espace vente-dégustation. Ainsi qu’une tente, en plein soleil, disposant d’un très beau panorama, où notre dégustation a eu lieu.

Côté vins, le domaine Viansa se targue d’un style plutôt italien (source de confusion pour certains : vins italiens ou vins californiens ?). On trouve évidemment l’offre “classique” de la Californie (cabernet, chardonnay, pour n’en citer que deux), mais l’accent est mis sur des cépages d’origine italienne (sangiovese, vernaccia, nebbiolo…). Cette offre est complétée par des produits à tendance méditerranéenne : huile d’olive, fromages, et autres produits gastronomiques.

La dégustation

Pierina Vernaccia 2006 : Un vin blanc léger, agréable, fin. La robe est limpide et brillante, avec de jolis reflets dorés. Des notes minérales et arômes de fruits exotiques, on distingue quelques épices. Une certaine acidité cependant, à balancer de préférence avec un accord mets-vin choisi avec soin.

vernaccia.jpg

Cabernet Sauvignon 2004 : Puissant et tannique. On a ici affaire à un 100% cabernet sauvignon, riche, d’une couleur intense et brillante, aux arômes de chocolat et de fruits noirs, à la fois tannique et dont l’acidité reste bien présente.

Thalia Sangiovese 2004 : Fin et élégant. Je pense qu’une erreur a été commise avec ce vin, celle de le servir après le cabernet sauvignon. En effet, il est bien plus léger, les tanins sont fins et fondus, il a beaucoup plus de fruit, et a été en grande partie éclipsé par le vin précédent. C’est à mon avis le principal point négatif de cette dégustation, et la raison pour laquelle je ne m’attarderai pas plus sur ce vin, qui autrement pourrait sans doute le mériter.

Syrah 2006 (dégustation au bar à vin, par choix personnel) : Riche et épicé. J’ai voulu finir par une note plus agréable, moins “gâchée”, avec ce vin riche, rond et fruité, assez tannique, mais manquant quelque peu de charpente.

Un bilan ?

Pour résumer, je dois avouer avoir été assez déçue par cette visite et cette dégustation. Cela se voulait fait pour “débutants”, mais le choix des termes employés (dire que l’on fait du “vin italien”), des vins dégustés et de l’ordre dans lequel ils seraient dégustés, a suffi pour que les “débutants” en question soient déroutés, et aient beaucoup de mal à apprécier les vins présentés (ce qui est un euphémisme).

Cependant, là encore, la question se pose : tout cela n’est-il pas un problème culturel, nos palais n’étant pas préparés à ces styles de vins, et à de telles appellations (au sens générique du terme) ?

Tags: degustation, Sonoma Valley, Viansa


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Dégustation du nouveau millésime Mumm

    Ce week-end se déroulait au Carroussel du Louvre à Paris, le Grand Tasting, un salon du vin où l’on peut vraiment déguster de nombreuses cuvées. Lire la suite

    Par  Marie Servagnat
    CUISINE, LE VIN
  • soirée dégustation Piémont

    Le mercredi 21 janvier, à 20h30, CasaVino organise une nouvelle soirée dégustation sur le thème de la région du Piémont. A cette occasion, il vous sera permis d... Lire la suite

    Par  Armel
    CUISINE, LE VIN
  • Dégustation à l'aveugle (1)

    Avant de vous raconter dans quelques jours, un passionnant et très convivial repas fait avant-hier, avec quelques amis, professionnels de la filière "vins", je... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Dégustation à l'aveugle (2)

    La série continue, avec ces deux vins blancs ; le premier vin n’a pas la netteté souhaitée, à mon avis. Certains dégustateurs ont été moins gênés que moi, et... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Dégustation 100% magnum!

    Dégustation 100% magnum!

    Pouf, pouf, on recommence, mais pour de vrai, ce coup-ci. Mercredi dernier, donc, j'ai assisté à la 1ère dégustation de l'année du Quinté Sens Club de Bordeaux. Lire la suite

    Par  Eric Bernardin
    CUISINE, LE VIN
  • Dégustation à l'aveugle (3)

    La dégustation se poursuit avec les vins rouges, elle aura un double intérêt : se faire une idée sur des vins assez jeunes, et essayer d’imaginer leur... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Dégustation à l'aveugle (4)

    Depuis la création des cuvées parcellaires, la cuvée « Monier de la Sizeranne « de Chapoutier, n’a pas la richesse et la profondeur, de celles des meilleures... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN

A propos de l’auteur


Findawine 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines