Magazine

Les enseignements webmarketing de la e-campagne "Obama" (1): analyse des actions

Publié le 17 janvier 2009 par Emarketeur
Mots clés Technorati : réseaux sociaux Mots clés Technorati : webmarketing e-marketing on-line marketing e-pub campagne Obama e-camapgne Obama Barak Obama e-campagne e-campagne Barak Obama

"Il est clair que c' est l' élection la plus abordée de toute l' histoire du monde, et je pense qu' il y a quelques leçons à tirer, pour tout marketeur, indifféremment de sa nationalité ou de son appartenance politique." (Seth Godin, auteur du livre "Permission Marketing")

Selon cet auteur, il y a deux manières pour apprendre le Marketing, l' une par son analyse et l' autre par son application. A mon avis, si on veut apprendre le webmarketing politique, il suffit d' analyser la e-campagne électorale d' Obama et d' essayer d' en tirer des enseignements. C' est pour cette raison, que ce billet "Les enseignements webmarketing de la e-campagne Obama" se divise en deux parties, la première analyse les actions en ligne menées durant la campagne électorale, et la deuxième expose les enseignements webmarketing à tirer de la e-campagne.

Ce n' est pas la première fois que les démocrates et les républicains américains recourent à Internet pour triompher. Seulement, en 2004, la e-campagne électorale s' est cantonnée à la promotion des programmes des candidats, sur leurs propres sites et sur les forums. (JDN) La e-campagne 2008 s' est appuyée sur (1) les liens sponsorisés, (2) les réseaux sociaux, (3) les jeux vidéo en ligne, (4) le recrutement des volontaires et la collecte des dons, (5) les widgets, les vidéo et les goodies et (6) la boutique en ligne.

  1. Les liens sponsorisés (recherche et Adsense): Google a encaissé, auprès du camp "Obama", pas moins de 3 millions de dollars, entre janvier et juillet 2008, soient près de 60 % de son budget e-pub qui s' est élevé à 5 millions de dollars pour cette même période.
  2. Les réseaux sociaux: Obama a eu une présence plus proéminente, sur les réseaux sociaux, que celle de son adversaire Mc kain. Supporté par le co-fondateur de Facebook, Chris Hugues, Obama doit sa victoire aux médias sociaux. "This is a huge opprtunity to see how social tools can work. it's a great test of the technology." (Chris Hugues) De plus, un site communautaire, mybarackobama.com, a été mis en place pour encourager les internautes à organiser des campagnes orientées vers les réseaux sociaux.
  3. Les jeux vidéo en ligne (in-game advertising): des bannières publicitaires, au nom d' Obama, ont été diffusées sur des jeux vidéo en ligne comme "NBA live 08", "NFL tour", "l'incroyable Hulk", etc. Cette campagne avait pour objectif d' atteindre des jeunes hommes âgés entre 18 et 34 ans, puisque cette cible ne regardent plus la télé.
  4. Le recrutement de volontaires et la collecte de dons: la e-campagne mobilisée par le camp Obama avait aussi pour but d' augmenter le nombre de partisans démocrates. En effet, le slogan "Join Us" visait à attirer des volontaires potentiels, sur le site du candidat, en vue de participer aux débats, aux soirées organisées, aux événements, et à collecter des dons.
  5. Les widgets, les vidéo et les goodies: Les gadgets (buddy icons, fonds d'écran, divers widgets, etc.) et les vidéo (vidéo de speeches) ont fait partie de l' arsenal publicitaire d' Obama.
  6. La boutique en ligne: vente de Tee-shirts, boutons, badges (pins), accessoires...de la "marque" Obama.

Ce billet a passé en revue les diverses actions on-line menées par le camp Obama pour gagner les élections 08. Déjà le premier enseignement qu' on peut tirer de cette campagne est la diversification des canaux de communication, pour atteindre les différentes cibles visées (l' exemple des jeux vidéo en ligne), parce que chaque cible a son canal ou son media préféré, aussi, pour ne pas dépendre d' un seul canal. Ce qui nous rappelle la règle: une bonne stratégie e-marketing doit permettre de générer un tiers du trafic à partir des moteurs de recherche (y compris les liens sponsorisés), un tiers à partir des liens externes (y compris les réseaux sociaux) et un tiers à partir des accès directs (y compris la pub off-line).

Pour découvrir les autres enseignements webmarketing de la e-campagne Obama, ne ratez pas la deuxième partie de ce billet:"Les enseignements webmarketing de la e-campagne Obama (2): Les enseignements."


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sources

La net-campagne de Barack Obama, instrument de sa victoire

Barack Obama - Une victoire pour le Social Media Marketing ?


Souscrire au flux

Suivez-moi sur Twitter http://twitter.com/emarketeur Technorati Profile

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emarketeur 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte