Magazine

Les enseignements webmarketing de la e-campagne "Obama" (2): Les enseignements

Publié le 17 janvier 2009 par Emarketeur

Seth Godin nous révèle quelques enseignements à tirer de la campagne électorale américaine:

  • Les histoires comptent: dans cette élection, les américains ont eu deux "produits", chaque produit a ses propres caractéristiques et les gens n' ont répondu qu'aux histoires. Les médias sociaux sont forts parce que se sont les meilleurs moyens pour écrire, relater et diffuser les histoires auxquelles on croit.
  • La TV est morte: les gens regardent ce qui les intéressent, en ligne et par la suite ils diffusent le concept. Vous ne pouvez pas envoyer par e-mail, à un ami, une campagne TV, mais vous pouvez définitivement diffuser une vidéo hébergée sur YouTube. Le cycle des campagnes Pub devient de plus en plus court et la plupart des campagnes ont été réalisées pour le Web et non pour la TV. Votre challenge n'est pas d'érafler suffisamment d'argent pour acheter des heures de diffusion TV, votre challenge est plutôt de réaliser des vidéos intéressantes qu'on préfère regarder et partager.
  • La permission compte, aussi: la campagne d'Obama a été caractérisée par l' atténuation du spam et par l'augmentation de la permission. Ils ont travaillé sans cesse pour élaborer une liste et prendre soin de cette liste. Ils ont utilisé des outils web-analytics pour traquer les taux d'ouvertures. De plus, ils ont évité de bombarder les abonnés par des demandes excessives de collecte de fonds. Les messages attendus et personnalisés surpassent toujours le spam.
  • Le marketing est tribal: les deux candidats ont cherché à créer une nouvelle tribu au lieu de mener celle existante. Bâtir une nouvelle tribu en marketing et en pratique est risqué et requiert un temps et des dépenses considérables. Donc, la question que devrait se poser chaque marketeur est: Faut-il trouver une tribu existante et essayer de coopérer avec les membres qui la compose? ou Faut-il choisir la solution la plus risquée et la plus coûteuse qui consiste à bâtir une nouvelle tribu? Pour cette deuxième solution, la bonne nouvelle est que lorsque vous réussissiez, vous allez recouvrir une grande partie de votre effort, la mauvaise nouvelle est qu'il y a une forte probabilité que vous échouerez.
  • La Motivation des personnes engagées est mieux que la persuasion des personnes non engagées: il est beaucoup plus facile d'encourager les quelques personnes motivées que d'essayer de convaincre ceux qui vous ignorent ou qui sont prédisposés à vous rejeter.
  • La publicité agressive ne fonctionne pas à tous les coups: l'objectif est d'empêcher votre adversaire d'être visible. chaque partie cherche à tailler l'autre, ce qui est normal dans le cadre d'une campagne électorale. Alors pourquoi la publicité agressive n'a pas fonctionné pour cette fois? En effet, la tribu qu'Obama a bâti s'identifie à lui; de ce fait, attaquer Obama revient à les attaquer, ils prennent sa défense comme une affaire personnelle et leur colère les amènent à octroyer de plus en plus de dons. "Attaquer Apple c'est comme si attaquer ses utilisateurs".
  • L' obtention de ce qu'on mérite: Seth Godin affirme que la leçon que la société doit tirer du marketing est simple les marketeurs offrent ce qui se vend ou, pour être plus explicite, les marketeurs offrent ce que vous leur acheter.

Ces points (présentés ci-dessus) constituent des enseignements à tirer de la e-campagne électorale américaine, de point de vue de Seth Godin. Par ailleurs, le Journal Du Net, dans son article "La net-campagne de Barack Obama, instrument de sa victoire", nous permet de dégager un autre enseignement, aussi important:

  • La Mesure du ROI: le Journal Du Net attire notre attention sur un autre enseignement qui est la mesure du retour sur investissement de la e-campagne électorale: "pour la première fois, ces derniers ont cherché à mesurer le retour sur investissement de leur implication sur le Web. " Les indicateurs clés de la performance de la net-campagne reposaient principalement sur le nombre d'engagements de volontaires et sur le montant de dons effectués. Combien rapportait, de dons, un dollar dépensé en publicité en ligne ?
Les enseignements webmarketing de la e-campagne "Obama" (1): analyse des actions

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sources

Marketing lessons from the US election

La net-campagne de Barack Obama, instrument de sa victoire

Barack Obama - Une victoire pour le Social Media Marketing ?


Souscrire au flux

Suivez-moi sur Twitter http://twitter.com/emarketeur Technorati Profile

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emarketeur 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte