Magazine Blog

Les Antilles empoisonnées !!!

Publié le 19 septembre 2007 par Missmed

L'AFSSA (Agence Françaire de Sécurité Sanitaire des Aliments) vient de publier un communiqué assez étonnant dans lequel il est recommandé de limiter sa consommation de certains fruits et légumes.
Je m'explique : depuis 2002, les scientifiques et experts de l’AFSSA travaillent sur le chlordécone, pesticide interdit d’utilisation aux Antilles depuis 1993 (car possiblement cancérigène pour l'Homme), mais dont la rémanence dans l’environnement et la contamination de certains aliments en résultant ont nécessité une évaluation des risques pour la santé publique. L’Agence dispose ainsi de connaissances sur les habitudes alimentaires et d’approvisionnement des Antillais et sur les niveaux de contamination des aliments et a déjà produit des avis scientifiques (liste de produits sur lesquels une attention particulière doit être portée et fixation d’une limite maximale provisoire de résidus).
Points importants à retenir de cette études :
  • aliments à risque : la dachine (ou madère), la patate douce, l’igname, la carotte, le chou caraïbe (malanga), les produits de la mer, la banane tinain et fruit, les fruits type corossol et le concombre
  • Pour les produits commercialisés, les études permettent de confirmer que le respect d’un seuil maximal de contamination à 50 μg / kg réduit suffisamment l’exposition chronique au chlordécone pour protèger le consommateur.
Ouf... sauvés!!!
Bien évidement les plus embétés dans cette histoire sont les antillais (et pour l'instant pas la France métropolitaine) qui sont très fortement exposés à la chlordécone. A certains endroits l'eau souterraine contiendrait des quantités de ce pesticide plus de 100 fois supérieure à la norme.
La limitation de la consommation de fruits et légumes ne concerne donc pour l'instant que la Guadeloupe et la Martinique... jusqu'à ce qu'ils s'apercoivent que le seuil de 50 μg / kg est encore trop élevé pour être totalement inoffensif !
Ce communiqué ne va certainement pas arrangé la situation de nos DOM-TOM, qui ont été récemment ravagés par un cyclone. Le tourisme, qui devait redécoller (en tout cas avant le passage du cyclone Dean) grâce à une importante campagne de communication à l'étranger, va très certainement en pâtir.
Affaire à suivre...
Pour plus d'infos sur le chlordécone , c'est ici.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Missmed 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog