Magazine

Au nom de...

Publié le 19 septembre 2007 par Scheiro
窶ウn rテゥponse テ�Flybird qui se demande comment peut-on truicider au nom d'une religion, j'ai fait la rテゥponse suivante :
Au nom de la religion, c'est comme au nom de la nation, au nom de l'humanisme, au nom du communisme, nom de... la loi, c'est à dire au nom de valeurs qui sont les nôtres et que les autres doivent reconnaître comme les meilleures et s'y soumettre. Une attitude qui prévaut depuis la naissance du pouvoir étatique, un pouvoir concentré entre les mains de quelques uns. Ce qui est tout neuf au regard de l'histoire de l'humanité. Evènement que les historiens appellent "naissance des civilisations". Une idée qui, 10.000 ans plus tard, s'est emparée de quasiment tous les peuples condamnés à vivre prisonniers de l'atmosphère terrestre car tous se soumettent, bon gré mal gré, à la loi des chefs. Quelques isolats, quelques groupes insoumis existeraient-ils encore ?
Pas de monstre parmi nous, que des hommes : de Gangis Khan à Hitler en passant par Napoléon ou Torquemeda, rien d'étranger à la nature humaine. Juste la possibilité de concentrer suffisamment de pouvoir pour mettre en oeuvre sa propre vision du monde. Vision perverse, délirante, etc.. c'est possible, mais en tout cas rien d'inhumain, et rien de plus que ce que des millions d'hommes pratiquent quotidiennement à des échelles bien plus réduites, souvent dans leur entourage, sur leurs femmes, leurs enfants, leur chiens, etc... et même sur eux-mêmes.
Ne crois pas que j'ai une vision pessimiste de l'homme parce que je sais aussi que, dans un même temps, certains s'emploient à sauver des vies, à soigner, réconforter, nourrir, aider. Faire disparaître la part obscure de l'homme, en priant chaque matin pour une humanité purifiée du mal, c'est éteindre du même coup la face lumineuse de l'homme avec le désir de le faire vivre sous une ciel triste et blafard, sans ombre et sans lumière véritables qui donnent tout son relief à la nature humaine. Moi, je prie tous les jours pour que ces humanistes purificateurs à la con ne puissent pas gagner leur "combat". A priori c'est pas prêt d'arriver, les lavettes n'ont jamais rien gagné sinon quelques beignes de plus sur le sommet de leurs tronches déjà bien affaissées. C'est comme cela qu'elle me plaît l'humanité, je la contemple et je l'aime comme elle est. Je n'ai pas l'intention d'aller vivre en célibataire dans une caverne platonicienne où résonnent sans trêve les gémissements des humanistes associés.
Mais bon, vous préférez peut-être les chaînes et la vision de vos ombres mouvantes, toujours plus agréables à supporter que la lumière crue du soleil.

Celui qui se tue pour échapper à sa gloire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pensez bien à votre renouvellement de nom de domaine

    Le drop catching, nouveau phénomène Réserver un nom de domaine peut se faire sur une durée d’1 an, 2 ans ou 3 ans. Si un propriétaire oublie de renouveler son... Lire la suite

    Par  Alex Ruben
    A CLASSER
  • Le nom de la rose

    uand, adolescente, j'ai voulu lire ce livre d'Umberto Eco, j'ai fait une erreur et emprunté le Roman de la rose en bibliothèque. Déçue au début puis séduite... Lire la suite

    Par  Pralinerie
    A CLASSER
  • “Cassetoipauvrecon”, un nom de domaine très prisé sur internet

    L’insulte lancée samedi par Les adresses en .com, .net, .org et .fr ont été réservées dimanche et lundi par des internautes, après l’altercation lors de laquell... Lire la suite

    Par  Fosseene
    INTERNET, A CLASSER
  • Mon nom est tsotsi

    de Gavin HoodFilm britannique et sud-africainDrame - 1h35Sortie France le 19 juillet 2006avec Presley Chweneyagae, Mothusi Magano, Israel Makoe, Percy Matsemela... Lire la suite

    Par  Lorraine De Chezlo
    CONSO
  • Josmeyer, au nom du Hengst...

    Josmeyer, Hengst...

    Il y pousse de belles plantes, au Domaine Josmeyer, à Wintzenheim. Probablement la rançon de la biodynamie! Fondé en 1854 par Aloyse Meyer, le domaine familial... Lire la suite

    Par  Olif
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, CUISINE, LE VIN, PARFUM, UNE DE LA HOME
  • Un salon baigné de lumière zénithale : AVANT/APRES...

    salon baigné lumière zénithale AVANT/APRES...

    Mon appartement devait être livré nu, c'est-à-dire sans tapisserie ni pose de carrelage. Malgré mes avertissements, les ouvriers avaient tout de même posé mais... Lire la suite

    Par  Moraglia
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, DÉCORATION, DESIGN ET ARCHITECTURE, PARFUM
  • Ma première création...

    première création...

    Des carrés dans un carré ! Telle était l'idée de ma première "expérience" Il me fallait créer une idée fédératrice reprenant l'ensemble de mes futures oeuvres... Lire la suite

    Par  Moraglia
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, DÉCORATION, DESIGN ET ARCHITECTURE, PARFUM

A propos de l’auteur


Scheiro Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte