Magazine

"Métro vavin", Parisian Dundee

Publié le 19 septembre 2007 par Lise Marie Jaillant

Verlaine "Il y a une part de folie dans le fait de persévérer, de s'obstiner, de s'acharner, et pourtant cette folie seule permet de s'ouvrir les porte de l'accomplissement", m'a écrit Parisian Dundee en guise d'introduction au texte envoyé pour la Revue Sans Soirée.

Téléchargement métro_vavin_parisian_dundee.doc

Mélange de théâtre, de fiction et de poésie, "Métro Vavin" est un "truc" littéraire (dixit l'auteur).

Pour être honnête, j'ai été déçue par ce texte, qui parle d'un clochard qui attend la femme de sa vie sur un quai de métro.

Malgré des dialogues bien construits, j'ai trouvé que le thème était vraiment cliché. Vous en connaissez, vous, des clodos poètes? ça sent le mythe Verlaine-Rimbaud à plein nez (alcool + manque d'argent = artiste maudit !)

Non, franchement, je trouve que Parisian Dundee aurait pu écrire un texte plus personnel au lieu de broder des lieux communs.

(Bon, à vous de laisser votre avis...)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte