Magazine Livres

Popstars. Episode 2

Par Olivia Toja

Je suis OVER énervée.
Je m'apprêtais à passer une bonne petite soirée de rigolade à regarder la bouche de canard d'Ophélie et le poulpe à la tomate de Mia Frye (parce que moi, désolée, mais le rugby, j'y arrive pas).
Et là, OVER déception.
Programme OVER nul.
Pas de Popstars sur M6 !!!!!!!!!!!!!!

Donc, j'ai tripoté ma zapette.
Et je suis tombée sur W9 : une rediff de l'émission de la semaine dernière. Mais pas toute coupée au montage. En tous les cas, il s'agissait de la deuxième phase du casting, où les candidats doivent chanter puis danser.
J'ai donc regardé, pour pouvoir vous offrir ce compte rendu que vous attendez tous, avec une impatience non dissimulée (mais si, mais si, n'ayez pas honte).

Allez, on attaque.

Il y avait Emeraude (encore un prénom SUPER courant, hein ?). Et puis Tarig (vous n’allez pas me dire que ça court les rues !).

C’est fou ce qu’ils sont nombreux à avoir la langue percée. Je croyais que c’était fini ce truc. Je me suis toujours demandé ce que ça donne quand on enlève le bidule (la soupe passe à travers ?). Si vous savez, je vous serai gré d'éclairer ma lanterne.

Ophélie, elle a toujours la chair de poule « oh, il m’a collé les frissons, iiiiiiiiiiiiiiiiiiii » tellement les candidats lui « mettent les poils ». Moi je dis qu’il faut se cotiser pour lui offrir un gilet.

Mya elle conseille à une fille de bouger son … body.

[Là, j’ai loupé 10 mn parce que j’ai pas pu attendre la coupure pub pour aller là où vous pensez. Ouais, ça a duré 10mn]

Là, on en est à l’étape suivante. Ils sont en binômes et apparemment, il va falloir qu’ils bougent leur … body.

Oh, ben Lakdar, il aime Mariah Carey. Même que sa chambre est peinte en vert pomme et couverte de posters de la bimbo aux gros cuissots. Sa môman doit pas être rassurée sur son avenir.

Ophélie décrit le syndrôme du « baissage de bras ». Elle a du faire psycho (avant les injections).

Pierre-Jean, il a la bouche de Mick Jagger sur la tête de Jean-Louis Aubert (et un peu de Pierre Bachelet, disons le). On lui prédit un bel avenir dans la chanson.

Tiens, maintenant il y a Dorette (si quelqu’un me dit qu’il connaissait ce prénom, je lui envoie mon poids en olives de Nice. Il en aura juste pour 15 ans à les manger).

Le méchant jury arrête pas de leur dire à tous de rentrer chez eux. Houhouuuuu, ils sont vilains pas beaux de les faire pleurer comme ça. (mais ça doit être jouissif de le leur dire … RENTREZ CHEZ VOUS !)

Tiens, maintenant, c’est Yves-Alain. Je le note, je le note.

Maintenant, le jury est à Paris.
Vous ne le croirez peut être pas, mais un candidat s’appelle George-Patrick. Soit c’est un complot, soit je tiens vraiment une idée avec mon projet de livre « Trouvez un prénom pour votre enfant grâce à Popstars ».

[Il est 22h27. J’ai OVER sommeil. J’espère que vous êtes conscients, chers lecteurs, de l’effort surhumain que je fournis.]

« Est il possiblement marketable ? » En voilà une question qu’elle est bonne. Et honnête. (la réponse est non. Demandez moi quand vous ne savez pas)

« Elle a une voix qui en a chié ». Moi, dans la vie, je veux faire Ophélie.

Par’1 il a tout foiré. C’était un petit rigolo.

Ibtisame, elle va tellement "déchirer" qu’elle fait peur. (Attention ! "Déchirer" doit devenir votre seule et unique ambition, votre but à atteindre, votre raison de vivre. "Ca va toi? Oui, je vais déchirer". "Tu fais quoi dans la vie. Je fais une formation pour déchirer". "Tu viens boire un verre? Attends 5 mn, je finis de déchirer et j'arrive").

[J’ai trop sommeil.]
Je regard Yéshé d’un seul œil. D’autant qu’Ophélie dit qu’elle a « perdu en power ».  Ca c’est real.

On revoit St Cyr, très fort
Tracy, super bonne.
Et puis Zach, lui, c’est sûr, il fera partie du groupe.
Mais là, ils pourraient tous en faire partie, je m’en fous. JE DORS.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • En vrac. Episode 13

    News ayant un intérêt certain : Ma fille a une dent ! Et oui Mesdames, Messieurs, à 4,5 mois, une première quenotte a percé sa gencive. Précoce, je vous dis.... Lire la suite

    Par  Olivia Toja
    CÔTÉ FEMMES, ENFANTS, JOURNAL INTIME, LIVRES, MODE
  • Episode 20 : Festival de courts...

    Me voilà de retour… Je viens de passer quelques jours dans un festival qui a pour nom « Les Hérault du Cinéma » au Cap d’Agde. Le président du jury était le... Lire la suite

    Par  Michel Crémadès
    CULTURE, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS
  • Episode 19 : Naissance sur canapé...

    Fin de l’épisode 17, je vous parlais de la venue prochaine de notre troisième enfant, début de l’épisode 18, je vous annonçais la naissance effective de ma... Lire la suite

    Par  Michel Crémadès
    CULTURE, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS
  • Episode 18 : Maëlys ...

    Ce samedi 9/06/2007 est née au centre hospitalier de Troyes ma première petite fille. Elle s’appelle Maëlys, elle fait une entrée en scène de façon un peu «... Lire la suite

    Par  Michel Crémadès
    CULTURE, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS
  • Episode 17 : Le spectacle continue...

    Le spectacle continue donc, s'enchaînent les tournages pour la télévision ou le cinéma. Je pars une dizaine de jours aux Antilles afin d’y tourner une... Lire la suite

    Par  Michel Crémadès
    CULTURE, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS
  • Episode 13 : Les seconds rôles...

    Episode seconds rôles...

    Donc je décide d’abandonner les copains du Théâtre de Bouvard pour jouer tous les soirs au célèbre Tintamarre, la pièce d’Eric Assous intitulée « Apocalypse Na ... Lire la suite

    Par  Michel Crémadès
    CULTURE, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS
  • Episode 23 : Palais-Royal...

    En 1992, j'ai le grand bonheur de travailler avec Daniel Prévost dans « Le Grand Jeu » de Philippe Hodara et Bruno Chapelle, la mise en scène sera de Daniel... Lire la suite

    Par  Michel Crémadès
    CULTURE, JOURNAL INTIME, MODE, TALENTS

A propos de l’auteur


Olivia Toja 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines