Magazine Sport

Robles à toute vitesse

Publié le 24 septembre 2007 par Bernard Suzat
Dayron Robles remporte le 110 mètres haies de Stuttgart. Le Cubain, qui passe la ligne en 12''92 et réalise la quatrième meilleure performance de tous les temps à égalité avec les Américains Kingdom et Johnson.
Tout comme pour Asafa powell, les Championnats du monde d’Osaka n’ont pas été à la hauteur des espérances de Dayron Robles. Comme le Jamaïcain, le prodige cubain a décidé de se racheter en fin de saison et boucle son été en trombe. Dans le viseur, les finales mondiales de Stuttgart, dernière occasion de briller face à l’élite mondiale. Un ultime baroud d’honneur pour le jeune insulaire qui, bien qu’averti pour faux départ, boucle la mise en 12’’94, chrono revu et corrigé à la baisse pour finalement être arrêté à 12’’92.
Le jackpot pour Robles qui, non content d’améliorer le record du rendez-vous allemand, passe pour la première fois de sa jeune carrière sous la barre mythique des 13 secondes. Bloqué à 13’’00 depuis son rodéo de… Stuttgart en septembre dernier, le Caribéen améliore son record personnel et le record national de la spécialité tout en égalant la meilleure performance mondiale de la saison, sous contrôle depuis juin de Liu Xiang. Une fin de saison fracassante pour le Cubain, quatrième meilleur performer mondial de tous les temps à égalité avec les Américains Roger Kingdom et Allen Johnson, qui n’est désormais plus qu’à quatre centièmes de secondes du record du monde de son rival chinois.
Un véritable hold-up qui a de quoi inquiéter Ladji Doucouré. Le Français, champion du monde déchu, doit se contenter, pour sa part, d’une cinquième place de moyenne facture, égalant, en 13’’27, son meilleur chrono de la saison. Un petit pincement au cœur pour le clan bleu qui a pu néanmoins compter sur les foulées de Chistine Arron, troisième du 100 mètres, et de Mehdi Baala, deuxième du 1 500 mètres, pour garder le sourire. Bob Tahri, dernier Tricolore à fouler le tartan allemand, boucle son 3 000 mètres steeple au pied du podium.
Sophie DANGER

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Suzat 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine