Magazine Humour

Une manœuvre freuduleuse

Par Athénaïs De La Taille

Comment ça vous pouvez pas me passer Sonia Muller a crié Rania dans le téléphone à Françoise la standardiste de la maison d’édition de Papa --- si bien sûr que j’ai son numéro de portable je lui ai déjà laissé trois messages de menaces de mort figurez-vous mais je préférerais la violenter de vive voix --- par le prophète je m’en fous qu’elle soit à l’étranger c’est un cas d’extrême urgence et bientôt onction vu qu’en ce moment j’ai un futur cadavre sur les bras moi Madame a précisé Rania en me tapotant les joues pour m’empêcher de retomber dans les varappes. Et moi alors a faiblement lamenté Joséphine bloquée sur le canapé du boudoir par Anne-So qui lui pratiquait des massages relaxants en piétinant sa colonne vertébrale, ah oui il y aura peut-être même une deuxième victime avec un peu de chance a espéré Rania c’est bon vous me la passez maintenant allô allôôô – aaarrrgh sur La Mecque elle m’a raccrochée cette effrontée.

Ah ça croyez-moi je vais pas l’entendre de cette oreille ni de l’autre a crisé Rania en commençant à tout briser autour d’elle y compris mon cou. Ra-n-ia j’ai réussi à articuler entre deux souffles coupés, quoi encore elle a hurlé en s’attaquant à mes cheveux, tu me f-ais un peu m-al là j’ai gémi, et elle tu crois pas qu’elle nous fait mal avec ses conneries elle a hystérisé en déchétiquetant les Petits pépins à dents nues. Laisse tomber elle va se calmer toute seule comme d’hab m’a rassurée Anne-So tandis que Rania laissait un quatrième message à Sonia mais en kataro-vendéen cette fois-ci la preuve qu’elle était vraiment déchaînée. Hé Tina m’a doucement verbalisée Joséphine, oui j’ai chutchoté du fond de ma souffrance, c’est quoi le passage qui t’a traumatisée elle a balbutiné, le premier chapitre tiens lis j’ai grimacé de douleur, non vas-y toi Anne-So j’ai pas la force elle s’est à moitié évanouie. Pfff toujours moi a soufflé Anne-So comme quand le père Noailles la portait tout le temps volontaire pour faire la lecture à Notre-Dame-de-Grâce – finalement elle s’est pas fait prier elle a ouvert le bouquin et elle a déclamé

 

Ne brûle jamais la peau de l’ours avant de l’avoir vendue mon petit chat m’a dit Mamiya quand on est passés la visiter cet été dans son centre anti-Alzheimer récurant. Sur le coup j’ai pas compris ce qu’elle voulait signifier vu que je supporte ni le pyromanisme ni la maltraitance animale. En plus je vois pas où je trouverais un ours à part peut-être le maniaque du pétrole avec son obésité de mammouth et encore ça m’étonnerait qu’il se laisse brûler si facilement – déjà qu’il aime pas que Rania fasse trop chauffer sa Katarian Express. Bref avant de repartir j’ai demandé à Mamiya pourquoi elle m’avait donné ce conseil bizarre et elle a répondu j’en parlerai au cheval blanc d’Henri IV. La pauvre elle s’exprimait plus qu’en rebut tel le Père Fougasse du coup Maman a commandé à l’infirmière en chef de la priver de Fort Boyard ad vitam exterminam – c’est quand même horrible la vieillesse.

 

Ah mon Dieu j’ai lâché, ben quoi je vois pas ce qu’il y a de si terrible on sait tous qu’il est obèse le père de Rania a haussé ses épaules Anne-So, mais non c’est pas ça c’est cette Sonia Muller elle m’a psychanalitée en catiminouche je me suis indignée. C’est-à-dire a rien compris Anne-So qui avait dû acheter son bac S avec mention bien tellement elle était nouillasse parfois, ben je trouvais ça bizarre qu’elle me commande de m’allonger sur le divan du bureau de Papa pour me poser tout un tas de questions personnelles mais sur le coup je me suis pas assez méfiée et voilà le résultat elle déballe ma vie privée sur l’impasse publique j’ai regretté. Vous voyez un peu le diabolisme de cette femme aaarrrgggh a éructé Rania en croquant la jambe de Joséphine, hmm c’est délicieux continue Dimitri a sursurré Joséphine qui apparemment avait remis le couvert avec le serveur du Régal russe de la rue Nicolo. Ah j’aurais dû me douter que quelque chose clochait quand Sonia Muller m’a dit vos paupières sont lourdes très lourdes je me suis reprochée, elle est vraiment gonflée cette soi-disant écrivaine elle se permet de critiquer le physique des autres alors qu’elle a même pas le début d’un look digne de ce nom a craché Rania en même temps qu’un bout de peau de Joséphine. Bon ben Tina le plus simple c’est qu’on demande à ton père de nous trouver un autre nègre a conclu Anne-So, oui et un vrai cette fois a rêvé Joséphine à voix haute en se tortillonnant dans son sommeil comme une carpe kouï.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le papa de Sarkozy

    Je crois avoir saisi le modèle politique de Sarkozy : Adolphe Thiers. Peut-être n’en a-t-il pas conscience, si peu cultivé qu’il est. Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    FRANCE, HUMOUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Les sobriquets selon Croque-madame

    Mes chères amies les croque-madames, ont fait un très bon article récemment sur les sobriquets couramment utilisés. Je les cite : "Les plus classiques manient... Lire la suite

    Par  Cotcot
    HUMOUR, INSOLITE
  • Allo, Madame Irma ?

    Mes Chers Compatriotes, Pendant que vous étiez en vacances, l'actualité s'est un peu calmée, on a juste profité du fait que vous regardiez ailleurs... Lire la suite

    Par  Jacques Chirac
    CARICATURES, FRANCE, HUMOUR, INSOLITE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Madame decdoc

    Maman se servait quelquefois à l'épicerie, sur la place de la Mairie. Elle m'emmenait avec elle après avoir déposé mon frère et ma soeur à l'école. Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS
  • En velo avec mon papa

    Mon papa s'apprête à partir travailler. Il y va en vélo car c'est à l'autre bout de la ville. Pour faire plaisir à sa maman et comme je suis trop petite pour... Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS
  • Monsieur, Madame

    Lors d'une rencontre, il est urgent de connaître le sexe de l'autre sous peine de maladresse. Les humains se présentent seulement avec les mots qui les désignen... Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS
  • 287] "Madame à la précision Suisse ... "

    PRESSE : "Madame Figaro" du 5 au 11 mai 2007 Retrouvez "Le carnet de Stéphane Bern" chaque semaine dans "Madame Figaro" Cette semaine vous y lirez les... Lire la suite

    Par  Florine
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, PARFUM, PEOPLE

A propos de l’auteur


Athénaïs De La Taille 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte