Magazine Bourse

Stock-options Total … le portrait de Christophe de Margerie

Publié le 25 septembre 2007 par Bernard Carlier

Ckiquez sur la bannière

Notre troisième portrait de grands patrons est celui de Christophe de Margerie, Président Directeur Général de Total.  

  • Ses phrases :

« L’environnement pétrolier m’a fait frémir les moustaches» : cité dans le Point en Janvier 2007.« C’est plus difficile de travailler avec des gens qu’on connaît. Ce n’est pas facile de dire merde à son oncle ! » cité dans le Point en Janvier 2007.

  • Sa biographie :  (extraite de Wikipedia )

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_de_Margerie 

Christophe-Gabriel-Jean-Marie Jacquin de Margerie (surnommé par le milieu des finances “Big Moustache”) est le Directeur Général de la société Total, né à Mareuil sur Lay Dissais, Vendée, le 6 août 1951, diplômé de l’ESCP. Entré dans le Groupe dès sa sortie de l’École Supérieure de Commerce de Paris en 1974, M. de Margerie a exercé plusieurs fonctions à la direction financière du Groupe ainsi qu’à la Directeur Général de Total Moyen-Orient. En mai 1999, il entre au comité exécutif comme Directeur Général de l’Exploration &Production. En 2000, il devient Directeur Général adjoint de l’exploration-production du nouveau groupe TotalFinaElf. Il est nommé, en janvier 2002, Directeur Général de l’Exploration & Production de TOTAL. Il est membre du comité exécutif depuis 1999. Nommé administrateur de TOTAL lors de l’Assemblée générale des actionnaires du 12 mai 2006, il devient Directeur Général de TOTAL à compter du 14 février 2007. Il est marié à Bernadette Prud’homme, et père de 3 enfants : Laetitia, Diane et Fabrice.

  • Son salaire :

Mr de Margerie a gagné environ 1 million d’euros en 2006 (à comparer à Desmarest qui lui, a empoché 3,1 millions d’euros !).

Stock-options Total … le portrait de Christophe de Margerie

  • Ses stock-options :  

Les stock-options ? Margerie avoue ne pas en avoir encore exercé, faute d’en « avoir besoin ». Il a bénéficié en 2006 de 160.000 options et a exercé également en 2006, 9000 options issus du plan 1998. Il n’a pas bénéficié d’actions gratuites dans le cadre du plan de 2006. Il détenait 72.000 actions Total en 2006.

Tous les détails dans le document de référence édité par Total.

  • Existe t’il un comité des rémunérations chez Total :  

Oui, sa mission :

En matière de nominations :

  • assister le Conseil d’administration dans le choix des administrateurs, des mandataires sociaux et des administrateurs membres des comités ;
  • proposer annuellement au Conseil la liste des administrateurs pouvant être considérés comme “administrateur indépendant” de la Société ;
  • proposer les procédures permettant au Conseil d’apprécier son propre fonctionnement.

En matière de rémunérations :

  • formuler, auprès du Conseil, des recommandations et propositions concernant :
    • la rémunération, le régime de retraite et de prévoyance, les avantages en nature, les autres droits pécuniaires, y compris en cas de cessation d’activité, des dirigeants sociaux de Total.S.A. ;
    • les attributions d’options de souscription ou d’achats d’actions et les attributions gratuites d’actions, en particulier les attributions nominatives aux dirigeants sociaux ;
  •  examiner la rémunération des membres du Comité Exécutif, y compris les plans de stock-options et d’attributions gratuites d’actions, ainsi que ceux qui sont fondés sur l’évolution de la valeur de l’action (“equity-based plans”), les régimes de retraite et de prévoyance, et les avantages en nature.  

Ce comité est composé de MM. Bertrand Collomb, Michel Pébereau et Serge Tchuruk, tous administrateurs indépendants. Le Comité est présidé par M. Michel Pébereau. 

A très bientôt pour un prochain portrait. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Carlier 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines