Magazine Cinéma

Regarde moi

Par Rob Gordon
Longtemps, Regarde moi apparaît comme un film salvateur. Enfin une oeuvre sur la banlieue où tout ne se solde pas par des coups de feu et des voitures qui brûlent. Le film d'Audrey Estrougo (23 ans et un aplomb hallucinant) montre que les jeunes habitants des cités sont des ados comme les autres, et cela fait un bien fou. Dans une société qui veut trop souvent karcheriser les différences sociales et culturelles, Regarde moi montre que le pluralisme français, à condition d'être construit intelligemment, est un atout. Pas de manichéisme en ces lieux : qu'importent le sexe, l'origine ethnique ou l'obédience, la proportion d'êtres admirables et de vraies crevures est sensiblement la même.
Construisant son film en deux temps (le point de vue des garçons, puis celui des filles, sur quelques épisodes d'une journée marquante), Audrey Estrougo montre que la différence entre les sexes n'est pas si marquée que cela. Les uns se refusent à montrer leur côté féminin et cachent leurs sentiments derrière leur envie explicite de copulation ; les autres se font plus mecs que les mecs pour tenter de prendre le contrôle, et perdent trop souvent leur singularité et leur dignité à force de brasser du vent. Le portrait est parfois maladroit, mais c'est le prix de la sincérité et de la jeunesse.
On se serait en tout cas volontiers contenté de ce constat agréable à l'oeil et à l'oreille (à condition de connaître quelques rudiments du langage djeunz) ; malheureusement, Regarde moi ne s'arrête pas à temps, et massacre un peu tout le joli travail accompli par la faute d'une fin dont le côté choc rime avec toc. Comme s'il ne se passait pas un jour en banlieue sans l'humiliation et la violence ne pointent le bout de leur nez. On oubliera ce dénouement en eau de boudin, pour ne garder à l'esprit que le talent naissant d'une jeune réalisatrice qui refera certainement parler d'elle.
6/10
(également publié sur Écran Large)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rob Gordon 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines