Magazine Culture

Pas de rappel pour la revue musicale Chorus

Publié le 29 juillet 2009 par Actualitté
Dans son éditorial du numéro d'été (n°66), Fred Hidalgo, directeur de la rédaction de Chorus écrivait que « cette revue est bien vivante, toujours en mouvement comme la vie elle-même (...) comme la chanson que l'on soutient et accompagne en totale indépendance des lobbies professionnels et des “puissances de l'argent”. L'essentiel, au bout du compte, étant d'avoir été présent presque toujours (et de continuer à l'être) aux tout débuts des artistes les plus prometteurs (...) Bonnes fêtes estivales et rendez-vous au 22 septembre pour un nouveau millésime chorusien ».
Pas de rappel pour la revue musicale ChorusInsouciance ? Confiance aveugle ? Fausse naïveté ? Il se trouve que ce prochain numéro du 22 septembre de la revue Chorus sera très certainement le dernier.
Depuis 1992, la revue trimestrielle Chorus est une bible pour les amateurs de chanson française. Un monument dans le paysage de la presse musicale. Mais un monument désormais relégué au musée. Le 22 juillet dernier, le tribunal de commerce de Nantes a prononcé la liquidation judiciaire des Éditions du Verbe, société éditrice de Chorus.
Depuis deux ans déjà, Chorus connait des difficultés. Entre fin 2005 et fin 2007, les Éditions du Verbe étaient passées de 117 786 euros de résultat net à seulement 2 480 euros. De leur côté, Fred et Mauricette Hidalgo, qui dirigent la revue, avaient lancé un appel de détresse pour collecter des soutiens. Le journal était alors au bord de la fermeture et cherchait « RIEN QUE 2000 abonnés de plus pour continuer à exister en toute indépendance éditoriale ».
Pas de rappel pour la revue musicale ChorusC'est ainsi qu'en mai 2008, le groupe Millénaire Presse, spécialisé dans la presse culturelle professionnelle (La Scène, La Lettre du spectacle), rachetait le titre. Son patron, Nicolas Marc, devient alors directeur de la publication. Mais rien n'y fait. La descente aux enfers continue pour Chorus.
D'après Fred Hidalgo, « dans la presse musicale (...) on a vu quantité de titres, ces trente dernières années, miser sur le superficiel, les paillettes... et disparaître ». Malheureusement aujourd'hui, après la fin de Volume (le magazine musical lancé par les Inrockuptibles) et désormais celle de Chorus, il semble que cela soit la presse culturelle indépendante de qualité qui ait tendance à mettre la clé sous la porte.
La dernière parution de septembre devrait être un numéro spécial. Une sorte de tournée d'adieux...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine