Magazine Cuisine

Visite à Vieux Château Certan (1) : I L

Par Daniel Sériot

Vieux Château Certan

Visite commentée par Alexandre Thienpont, co-propriétaire, petit-fils de Georges Thienpont acquéreur du domaine au siècle dernier.

Pomerol est une appellation très morcelée ; s’il est soixante domaines de moins de deux hectares et quarante de moins d’un hectare, Vieux Château Certan comprend lui, quatorze hectares. Sur les huit cents au total de l’appellation. Il se situe au centre de la plus haute terrasse fluviatile de Pomerol ; composée donc de ce sol argileux si caractéristique de l’appellation et de strates de graves. L’encépagement à hauteur de 60% de merlot, 35% de Cabernet franc et de 5% de Cabernet sauvignon tient compte des variations des sols. Sont ainsi clairement délimitées vingt-trois parcelles très différentes, menées différemment et constitutives au final de onze à douze lots vinifiés séparément.

Les assemblages s’effectuent courant mars, après une régulation de l’oxygène et une dessaturation du CO2 émis.

L’âge moyen des vignes est de cinquante ans. Les plus jeunes vignes sont destinées au second vin La Gravette de Certan avant d’entrer dans la composition du premier au bout de quinze à vingt ans. Les cuvées qui sont affectées au grand vin de Vieux Château Certan sont élevées en barriques, les jeunes vignes sont vinifiées en cuves inox.

Alexandre Thienpont considère que quatre-vingt pour cent du vin est fait dans la vigne ; il est impératif d’obtenir le meilleur fruit possible, le plus mûr…

Le merlot, par conséquent doit pouvoir être optimisé. Mais en préservant toute son authenticité. En effet, les sols de Vieux Château Certan sont extrêmement agissants, précoces de fait. Le merlot réagit donc très vite et peut se montrer capable d’accumuler quelle que soit la difficulté du climat, du millésime, suffisamment de réserve pour faire une maturation complète. Ce qui le rend ou presque infaillible dans les années difficile. Reste alors l’expression du Cabernet franc, moins monolithique, plus complexe, un Cabernet franc signataire et distinctif de Vieux Château Certan.

Le temps de cuvaison est d’une durée de trois semaines. Il n’est pas pratiqué de pigeage, mais plutôt le remontage. Un soutirage est réalisé tous les trois mois.

Vieux Château Certan 2006

Toujours ce nez de fruits rouges, de framboise en l’occurrence. Mais se décèlent aussi quelques notes boisées.

La bouche est dotée d’une belle tannicité, serrée, d’un maillage sur lequel se prennent la groseille, et les épices douces de baie rose et de poivre. La réglisse fait progressivement son apparition. Pour Alexandre Thienpont, ce millésime est celui qui exprime le plus la typicité du Cabernet franc de Vieux Château Certan

Vieux Château Certan 2005

Cette fois un nez nettement plus floral : fleurs séchées (violette), plus complexe et lié de fruits. Il produit une conjonction d’arômes harmonieuse entre l’amande fraîche et la pâte d’amande.

La bouche est fine, délicate, raffinée.

Elle s’imprègne de l’amande amère. Se languit sur une fin juteuse, savoureuse, longue et réglissée. Belle humilité de son expression qui confère douceur et souplesse ? en raison d’une acidité au soutien bienveillant.

Isabelle

200907_370


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Visite au Château De Fargues (1)

    Visite Château Fargues

    Château De Fargues Les vignes de cette propriété sont cultivées sur des sols d’argile et d’alios d’environ 30 centimètres à un mètre d’épaisseur qui reposent su... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Visite au Château de Fargues (2)

    Visite Château Fargues

    Présentation et Commentaires d'IsabelleImpressionnantes murailles que celles du Château de Fargues qui rappellent le passé glorieux d’une ancienne baronnie, don... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Passionnante soirée "vieux champagnes"

    Passionnante soirée "vieux champagnes"

    En voyant le titre, beaucoup vont se dire : il va nous parler de champagnes de la fin des années 80. Eh bien, pas du tout. Je parle de champagnes qui... Lire la suite

    Par  Eric Bernardin
    CUISINE, LE VIN
  • Château de Pressac : monumental !

    Château Pressac monumental

    Lorsqu'on choisit de passer hors des sentiers battus et emprunte la petite route de campagne allant de Saint Emilion à Castillon la Bataille (via Saint Etienne... Lire la suite

    Par  Eric Bernardin
    CUISINE
  • Jonquières, château et dépendances

    Jonquières, château dépendances

    - "Et qu'est-ce qui vous a donc amené à Jonquières?" s'enquit la petite dame dijonnaise venue se ressourcer dans son pays natal et prendre, entre autres, des... Lire la suite

    Par  Olif
    CUISINE
  • Château PEYGUEROL

    Château PEYGUEROL

    Voici le vin servi avec la salade de seiches (catégorie : qd papoune cuisine). Terre de vignes depuis des temps immémoriaux, le Château de Peyguerol a suscité a... Lire la suite

    Par  Sl88
    CUISINE, RECETTES
  • Le gâteau château fort

    gâteau château fort

    Il y a quelques jours c'était l'anniversaire de mon neveu : 3 ans ! Et pour cette occasion j'ai eu à réaliser mon premier gâteau d'anniversaire d'enfant. Pas... Lire la suite

    Par  Verob03
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Daniel Sériot 20615 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines