Magazine Blog

Trésors de la blogoboule

Par Venise19 @VeniseLandry
Trésors de la blogobouleJ’ai hésité comme ça ne se peut pas : vais-je ou ne vais-je pas parler tout de suite de ma lecture “Grande plaine IV” d’Alexandre Bourbaki terminée cet après-midi ? Suis-je prête ? Se poser la question est quasiment y répondre ! Je vais laisser mijoter, c’est difficile de parler d’une lecture que l’on a si peu comprise. Dépassée j’ai été par l’absurdité.
Je vais donc plutôt vous transmettre ma découverte de trésors de la blogoboule. On entend dire que Twitter a eu raison d’un bon lot de blogues, de ces blogues dont les blogueurs préfèrent l’instantané. S'évitant de développer les sujets pour la contrainte concision de Twitter. Déjà, il y en a pour parler d’une disparition possible et progressive des blogues. Je ne pense pas. Mais je ne vais pas étaler mon opinion là-dessus quand justement le billet Typologie des carnets (blogues) électroniques fait un étalage d’opinions sensées. Intéressée par le sujet, je viens de découvrir Le carnet d’Ysengrimus qui aborde la question d’une manière consciente et intelligente. Avec plein de nuances. Ça attire comme de l’aimant des nuances puisque quantité de blogueurs ont été interpelés, jusqu’à date 99 blogueurs s’y expriment.
Autre découverte certifiée 100% littéraire, chez helenablue, on trouve une vidéo de Marguerite Yourcenar où celle-ci partage sa riche expérience. J’ai été fascinée par sa lucidité, à écouter et réécouter, cette femme a une conscience aigüe de l’écrivain. En nous regardant droit dans les yeux, elle commence son vidéo par ces mots : «Quelqu’un qui dit « Bon, je vais m’enfermer pour écrire un livre est sûr d’avancer que ce livre sera mauvais. Nous allons voir pourquoi ... »
Dernière précieuse trouvaille grâce à Frisette cette fois ; j’apprends que la librairie Monet, établissement que j’aime beaucoup, tient maintenant un blogue collectif. J’ai lu rapidement et j’avais les yeux ronds. Je pense que c’est le seul blogue tenu par des libraires québécois (dites moi si je me trompe !). Fraichement né, c’est déjà une mine de renseignements et porte ce joli nom : « Le Délivré » - La lecture délivre, des libraires se livrent.
* * *
J'ai installé de petites étoiles pour délimiter parce que c'est juste un petit mémo. Pour ceux et celles qui aiment m'entendre sur mes tournages, j'ai rédigé une chronique babillarde, genre de prélude sur mon passage demain à l'émission Tout sur moi. C'est au Pigeonographe bien sûr !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Venise19 3552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte