Magazine Médias

[Fringe] Critique Fringe : 1×15 “L’enfant sauvage”

Publié le 30 juillet 2009 par Tommy

La critique suivante a été écrite par Tao de CritikSeries. N’hésitez pas à la commenter, à donner votre avis, ou même d’écrire votre propre critique si vous le souhaitez.

———

Episode pas trop mal sur le thème de l’enfant sauvage. Le but ? Nous faire aimer Olivia. Elle est gentille avec l’enfant sauvage, lui donne la main, des bonbons. Elle est gentille Olivia. Alors aimez là bordel de merde. La série en fait des tonnes pour imposer son personnage principal mais malgré tous ces efforts, elle n’y arrive pas. Le précédent épisode avait le même but en nous montrant les pouvoirs si spéciaux du super agent du FBI. On en rajoute même une couche dans le trip gentillesse grâce à miss Lève tôt. Même au réveil elle est de bonne humeur Olivia. déjà coiffée et maquillée. Je ne serai pas surpris si de petits lapins nettoyaient son appartement et si les petits oiseaux avaient confectionné son horrible manteau noir. C’est Blanche Neige Olivia.
Et si elle est Blanche Neige, Eric Palladino c’est la méchante sorcière venue enlever le gentil enfant sauvage afin de pouvoir lui disséquer le cerveau avec les remerciements de la CIA. Organisation ô combien diabolique. Comme je suis parano, je pensais qu’il travaillait pour cette chère Nina Sharp qui elle a vraiment le look de la méchante sorcière. Le happy end était très exagéré avec Broyles se transformant en chevalier blanc faisant comme s’il ne savait pas où était passé l’enfant. Enfin une fin heureuse c’est vite dit car l’observateur se trouve sur le chemin de l’enfant. Et on le sait, l’observateur est toujours là où il se passe un drame. Je ne serai d’ailleurs pas surpris si on revoyait le gamin d’ici la fin. Et j’ai vraiment cru que la femme médecin était une méchante. Ça aurait été une jolie fin nous montrant que Broyles et Olivia se seraient planté cette fois ci.

Walter est à nouveau en grande forme et forme est le mot adéquat car il nous dévoile une nouvelle partie de son anatomie. Heureusement la censure nous a épargné un gros plan sur son pénis. Les mimiques consternées de Peter sont toujours très marrantes. La danse avant l’expérience était également très amusante et a même réussi à décrisper notre petit gars. Mais je comprends la gène de Peter de voir son vieux père se trémousser de la sorte. Ça avait quelque chose d’obscène. Une telle danse lascive devant un jeune enfant innocent. Heureusement qu’il y avait d’autres personnes dans la pièce, sinon je me serai posé des questions.

L’enquête sur l’Artiste m’a davantage intéressé. Pour une fois ce n’était pas en rapport avec le paranormal. ça aurait mérité une exploration plus en profondeur. D’ailleurs on n’en avait jamais entendu parler alors qu’Olivia semblait le traquer depuis déjà pas mal de temps. Sa façon de tuer était assez originale avec la mise en scène façon mannequin de super marché. Par contre j’ai tout de suite compris son manège à la laverie, y compris qu’il était en fauteuil roulant. C’est le risque de regarder un peu trop de série. On connaît tous les trucs. Mais au moins, je ne me laisserais pas avoir quand je croiserai un handicapé dans la rue. Je lui casserai tout de suite la gueule, histoire de ne pas me faire attraper par un tordu.

Bilan : Un bon petit épisode qui passe assez rapidement sans être fondamentalement extraordinaire. On reste dans le cadre du divertissement sympathique. Mais pas de quoi être la série hypnotique qu’on nous vantait au début de sa diffusion. Mais ça reste une série de bonne facture. D’autant plus que depuis quelques épisodes la série s’améliore pas mal. Ça fait deux semaines que je passe un très bon moment avec Fringe. C’est donc un bon signe. En même temps, on est déjà à l’épisode 15 et la saison 1 est bientôt finie. Et on n’a pas vraiment l’impression d’avoir vu la série vraiment décoller.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Fringe [1x 19]

    Fringe

    The Road Not Taken // 9 25o ooo tlsp. Avant toute chose : j'adore le titre de l'épisode -The Road Not Taken- et le principe qu'il implique et qui explique, entr... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Teaser Fringe saison 2

    La saison 1 de Fringe vient de s’achever et voilà que la Fox s’amuse à teaser les téléspectateurs avec ces quelques images de la saison 2. Lire la suite

    Par  Caiera
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • "Fringe" en juin.

    "Fringe" juin.

    Le mercredi 3 juin, TF1 proposera le premier épisode de la série événement Fringe à 20h45. Quatre ans après Lost : Les Disparus, J.J. Abrams crée une nouvelle... Lire la suite

    Par  Loulouti
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Fringe [1x 2o]

    Fringe

    There's More Than One Of Everything (Season Finale) // 9 28o ooo tlsp. Je suis au regret de vous dire que, pour moi, ce Season Finale n'est pas à la hauteur de... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Fringe : diffusion repoussée ?

    Fringe diffusion repoussée

    TF1 devrait annoncer aujourd'hui le report de la diffusion du premier... Lire la suite

    Par  Maudsoulat
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Fringe déprogrammée mercredi soir

    Fringe déprogrammée mercredi soir

    Suite à la disparition de l’Airbus ce week end, TF1 a décidé de déprogrammer Fringe, qui devait être diffusée ce mercredi à 20h50. La raison est que le pilote d... Lire la suite

    Par  Caiera
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Critique de l’épisode 7 de Fringe, “Rencontre avec Mr. Jones”

    Critique l’épisode Fringe, “Rencontre avec Jones”

    La critique ci-dessous est écrite par Tao du site CritikSeries. Il vous fait partager son avis suite à la diffusion de l’épisode 7 “Rencontre avec Mr. Jones” à... Lire la suite

    Par  Tommy
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Tommy 144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte