Magazine Football

Les hommages à Sir Bobby

Publié le 31 juillet 2009 par Glorieuxbenfica
Les hommages à Sir BobbyLe président de l'UEFA Michel Platini a rendu hommage à l'ancien sélectionneur anglais Sir Bobby Robson, décédé à l'âge de 76 ans. Joueurs et entraîneurs aimaient à parler de l'amour du football de Sir Bobby, de son influence et de son respect pour un sport qu'il a honoré au cours d'une carrière remarquable, sur le terrain comme du banc de touche.

"Grande tristesse"


"C'est avec une grande tristesse que j'ai appris aujourd'hui le décès de Sir Bobby Robson", déclarait M. Platini. "C'était un grand ambassadeur du football, et un vrai gentleman dans tout ce qu'il faisait. On se souviendra de lui non seulement pour sa carrière de joueur et pour son exceptionnelle carrière d'entraîneur et de sélectionneur, mais également pour sa nature véritablement chaleureuse et passionnée. Mes pensées et mes condoléances vont à sa femme et à sa famille."

"Une personne formidable"


"Ma fierté et mon statut n'ont jamais été des obstacles pour que je sollicite son avis, et il me le donnait librement, sans aucune condition", déclarait pour sa part Sir Alex Ferguson, le manager du Manchester United FC. " Je suis certain de parler pour beaucoup en disant cela. Au cours de mes 23 années de travail en Angleterre, je n'ai jamais rencontré une personne qui surpasse Bobby Robson. Je suis en deuil, car j'ai perdu un grand ami, une personne formidable, un homme de football incroyable, et quelqu'un dont la passion et la connaissance du football étaient sans égal."

"Un entraîneur incroyable"


"Sir Bobby Robson était un homme extraordinaire, ainsi qu'un entraîneur incroyable", déclarait quant à lui George Burley, le sélectionneur de l'Écosse qui a débuté sa carrière de joueur sous les ordres de Sir Bobby, à l'Ipswich Town FC. "Non seulement il m'a entraîné dès l'âge de 15 ans, quand j'ai signé à Ipswich pour le rejoindre, mais il a également eu une énorme influence sur ma vie. Il m'a fait devenir un homme, et je l'ai toujours considéré comme un second père."

"Une véritable légende"


"Le FC Barcelona est en deuil", annonçait le club espagnol après la disparition de son ancien entraîneur. "Pendant tout le temps qu'il a passé au Camp Nou, il s'est attiré le respect et l'affection de toutes les personnes associées au club. C'était une véritable légende du monde du football." Fabio Capello, l'actuel sélectionneur de l'Angleterre, ajoutait : "Sir Bobby était un homme formidable, un vrai gentleman. "Rester sélectionneur national pendant autant de temps, c'était un succès remarquable, et nous nous souvenons tous combien il était proche de mener l'Angleterre en finale de la Coupe du Monde (de la FIFA 1990) en Italie."

"Passion pour la vie et le football"


José Mourinho, l'entraîneur du FC Internazionale Milano, a fait ses armes sur le banc en assistant Sir Bobby au Portugal et en Espagne. "Je me souviendrai toujours du Bobby Robson de tous les jours, un homme possédant une passion extraordinaire pour la vie et le football, ainsi qu'un enthousiasme formidable", déclarait-il. "Bobby Robson est l'une de ces personnes qui ne meurt jamais : pas seulement pour ce qu'elles ont fait pendant leur carrière, pour une victoire ou une défaite, mais pour avoir donné tout ce qu'elles pouvaient aux autres, comme lui l'a fait pour moi, qui ai eu la chance de le connaître et d'évoluer à ses côtés."

"Faites-vous plaisir"


"C'est une grande perte. C'était une formidable personnalité du football, doublée d'un homme très gentil", commentait José Eduardo Bettencourt, le président du Sporting Clube de Portugal, de son ancien entraîneur. "Un homme fantastique doué d'un grand sens de l'humour", ajoutait Jan Reker of Robson, le directeur général du PSV Eindhoven, dont Sir Robson avait dirigé l'équipe à deux reprises. "Tous les joueurs l'aimaient. Il faisait preuve d'une passion et d'un amour immenses pour le football. 'Faites-vous plaisir, soyez contents d'avoir la chance de jouer au football', voilà ce qu'il leur disait avant chaque match. Cet homme possédait une vitalité incroyable, et c'était un grand entraîneur."

D'autres éloges


En 2003, des joueurs et entraîneurs avaient rendu hommage à Sir Bobby dans la publication de l'UEFA "The Technician", alors qu'il venait de recevoir l'année précédent le Prix du Président de l'UEFA. Cliquez ici pour lire la publication en anglais, en français ou en allemand. En 2002, Sir Bobby avait également accordé un entretien à Andy Roxburgh, directeur technique de l'UEFA, à propos de sa carrière, de son expérience d'entraîneur et de sa philosophie. Cliquez ici pour lire l'entretien (en anglais)

Gambling-Affiliation

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Glorieuxbenfica 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines