Magazine Culture

Les clavicules de Salomon : troisième et dernier tome pour Crèvecoeur

Publié le 02 août 2009 par Actualitté
Les clavicules de Salomon : troisième et dernier tome pour Crèvecoeur Encore du policier ! À croire que je ne lis que ça en ce moment. Ce Crèvecoeur, série ouverte en 2007 par les frères Duchène est désormais bouclée avec un troisième tome palpitant et redoutable, Les clavicules de Salomon.
L'affaire éclate en 1929, en Louisiane, lorsqu'un homme puissant est assassiné chez lui par une femme magnifique. Pour les médias, le cas Crèvecoeur commence et le commissaire Bury entre en piste à Bruxelles, scène d'un deuxième assassinat du même ordre. Prométhée, premier tome, s'achève et La Rose Noire prend le relais avec la capture de Vranken, coupable idéal pour la presse et gentil pantin selon Bury. Très bien, lui disent ses responsables, découvrez donc qui tirent les ficelles de cette mascarade ! Crèvecoeur continue ses crimes et les têtes tombent : toujours des hommes d'affaires riches, vieux et puissants.
Le commissaire accumule les questions et recoupe les pistes dans ce troisième tome. Les quatre hommes à qui on a arraché le cœur ont tous fréquenté l'université Catholique de Louvain où ils sont entrés en 1901. Est-ce là un mobile suffisant pour un assassin ? Bury, aidé par son assistant De Vreese, est persuadé que Crèvecoeur, drapé dans sa fortune et protégé par ses relations, se cache parmi les amis des victimes. La solution doit alors se trouver dans le Cercle Renaissance, secte occulte par laquelle tous ces hommes sont liés. Encore faut-il trouver une personne qui accepte d'évoquer les secrets de cette organisation discrète...
  Les clavicules de Salomon : troisième et dernier tome pour CrèvecoeurLes clavicules de Salomon : troisième et dernier tome pour CrèvecoeurLes clavicules de Salomon : troisième et dernier tome pour Crèvecoeur
Facilité scénaristique ou manque de temps, Martin Duchêne conçoit un personnage clef de voûte qui conduit rapidement Bury sur les traces de l'assassin. Balthus, vieil érudit anarchiste au casier judiciaire épais comme une bible, est un parent proche d'un des assistants du commissaire. L'histoire prend alors le sentier obscur des savoirs enfouis des siècles durant tandis que l'enquête plonge dans le surnaturel au fur et à mesure des révélations de Balthus.
Sombre, parfois terne, mais toujours rythmée, la conclusion de cette série est une apothéose du genre. Les découpages accentuent l'effet de suspense en suivant les différents acteurs de l'affaire, la Rose Noire, De Vreese, Balthus, Lucie Bonheur. Il faut alors prendre le temps de lire chaque case et de recouper les informations pour bien suivre une intrigue riche en rebondissements. Heureusement, les coups de crayons bien maîtrisés de Nicolas Duchêne permettent de ne pas confondre les personnages et les lieux de l'action. Ils ne sont pas frères pour rien ces deux-là !
Tout ceci fait de Crèvecoeur une très bonne série qu'il faut impérativement lire en commençant par le premier tome. Je vous laisse sur une phrase de Bury, adressée à son adjoint, qui m'a bien fait rire :
« Si vous voulez être couronné roi des cons, je n'ai rien contre, mais laissez-moi respirer entre les performances. »
Les clavicules de salomon, de Nicolas et Martin Duchêne, publié chez Casterman, 10,40 €
  <a href="http://www.kelkoo.fr/c-5101-livres.html">Comparer les prix de Livres</a> dans votre <a href="http://www.kelkoo.fr/">moteur de recherche shopping</a>. Trouver <a href="http://www.kelkoo.fr/c-5101-livres.html">les meilleurs Livres produits</a> et <a href="http://www.kelkoo.fr/c-5101-livres.html">les meilleurs Livres prix</a> parmi l'ensemble des marchands sur <a href="http://www.kelkoo.fr/">Kelkoo</a>.
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine