Magazine Journal intime

It-tabib jew I-ispizjar jghinuk biex tieqaf tpejjep

Par Crapulax
Galapiat > Méditerrannée 2009 > It-tabib jew I-ispizjar jghinuk biex tieqaf tpejjep

02 août 2009

Non. ça ne veut pas dire "J'ai croisé une fille superbe dans la rue aujourd'hui" mais "votre medecin ou pharmacien peut vous aider à arrêter de fumer". Cet étrange sabir est du maltais. Nous sommes arrivés à La Valette hier.

instruments
Deux jours plus tôt, nous quittions Palerme vers 13h pour rejoindre GG arrivé aux îles Aeguades un jour plus tôt que prévu. 70 milles. Une petite brise portante qui se renforce tranquillement permet à Galapiat d'allonger la foulée. Dérive relevée, sous spi, le speedo descend rarement en deça de 8 noeuds et dépasse régulièrement les neuf. Stable, on ne barre même pas, Charlie, notre taiseux équipier electrique, se débrouille bien tout seul. En fin de journée, ça se calme comme toujours et, plutôt que de couvrir les 30 milles restant au moteur, on affale pour aller mouiller à San Vito le Capo. Contrairement à son habitude, le vent reprend et semble consistant, après une brève hésitation, on se décide plutôt à poursuivre. En vue de Trapani, je redouble d'attention dans une zone semée de cailloux, de sèches, très fréquentée par les bateaux de pêcheurs et réputée dangereuse à cause des filets dérivant. Pour une fois, je double le meilleur des instruments - les yeux - en gardant allumé tout le bazar electronique, Maxsea, radar, dans une ambiance de vaisseau spatial. A minuit, nous mouillons à côté de l'élégante silhouette du Grand Soleil 46 de GG au terme de cette super petite nav' variée  à plus de 7 noeuds de moyenne.
Heureux de cette petite réunion de famille dans ce contexte. GG est sidéré par l'aisance des
ae
deux terreurs dans leur nouvel élément. Thao et Ewen, sont ravis de retrouver "Gerard l'oursin", le nouveau sobriquet dont ils l'affublent rapidement au contact de sa barbe piquante. GG a apporté dans sa hôte de père Noel aquatique, exactement ce qui nous manquait : Quelques oublis vestimentaires et materiels et de la bonne lecture de mer inspirée par une judicieuse suggestion de Leo dans un commentaire: les mémoires de Garneray, marin français à l'époque de la rivalité des marines britanniques et française sous Napoléon. Je dévorerai la moitié du premier tome la nuit suivante pendant mon quart. En attendant, nous profitons de l'excellent mouillage choisi par GG. Eaux cristallines oubliées depuis la Sardaigne. 
Appareillage pour Malte le lendemain. 170 milles. Bonne première journée ventée où j'aurais quand même mieux fait d'être dans le cockpit qu'à la cuisine : Le spi s'entortille autour de l'enrouleur et me voilà obligé de grimper en tête de mât pour aller le décrocher. Ma
thule
motivation pour aller danser à 20m de haut sur un pylone qui balance est limitée. Je n'ai pas fait mes armes de gabier sur un navire de guerre napoléonien, moi. Pas de casse, ni bobo néanmoins. On rattrape bientôt GG parti plus tôt que nous le matin pour une petite photo et RDV le lendemain à Malte.
Nous touchons la Valette en milieu d'après-midi. L'arrivée sur la massive structure fortifiée datant des Croisés est très impressionante. La profonde baie de Marsamxett dans laquelle nous nous enfonçons permet de la longer sur toute son étendue.
malte
Sans réservation, je ne comptais pas trop trouver de place à Msida Marina, la plus sympa et la mieux placée mais finalement, le quai visiteur dispose encore de quelques emplacements libres, avec comble du luxe, la possibilité pour GG de s'amarrer à côté de nous lorsqu'il arrivera en fin d'après-midi.
Nous n'avions initialement aucune intention de faire ce détour par Malte. Seule le perspective d'y retrouver pour quelques jours ma mère qui rejoint Gérard nous y a incité. Au delà de cette motivation, Malte est une excellente surprise. Je la redoutais comme une sorte de Jersey mediterranen : British, guindée, austère et fermée. Erreur. Les britanniques ont certes légué la conduite à gauche, des bâtisses victoriennes et des bow windows à La Valette, mais l'ambiance est plutôt ultra-relax et orientale. La langue m'intrigue plus que tout depuis que je consulte les Charts de l'île : Zonqor point; Marsaxlokk Bay; Xlendi.... Le patron du Black Pearl qui m'ouvre une connexion Wi-fi m'en explique l'étrange cocktail : Prenez un shaker, placez-y 60% d'arabe, une bonne dose d'italien et quelques rasades d'anglais et de français, secouez le tout en respectant la nécessaire stratification chronologique et vous obtiendrez du Maltais. Les maltais sont vraiment à la cool. Ils débarquent sur le quai le soir avec table pliante et y lancent un barbecue, ne sont pas pressés de venir récupérer le prix de la nuit de port, d'ailleurs très modique, tout comme le reste de la vie ici. La Valette est belle, très étonnante et agréable à vivre. On se croit plus dans une principauté imaginaire à la Groland que dans un pays réel, compte tenu des mélanges improbables dont elle est constituée. Bonne étape,  un peu  l'écart des autoroutes de la croisière estivale. Voyons bientôt ce que réserve le reste de l'île.
Je vous laisse, ma mère vient d'arriver...    

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • post-it #122 : Obamacare

    A 13:04, en regardant le déploiement de communication de l'équipe d'Obama, digne des meilleurs moments de sa campagne, et l'insistance de celui-ci à rassurer su... Lire la suite

    Par  Deklo
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • It's only mystery..... and I like it

    It's only mystery..... like

    Ouais je suis malade, j'ai la crève....( naan vos gueules j'ai pas la grippe A, ce blog n'est pas contagieux).Bon avant de retourner bouder ma morve et mon... Lire la suite

    Par  Cremlystella
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • I like to move it!

    like move

    Comme tous les ans, le mois de septembre signifie la reprise d'une bonne hygiène de vie. Cette fois encore, je recommence les cours de danse, et ne pouvant pas... Lire la suite

    Par  Sevvero
    CÔTÉ FEMMES, FITNESS, JOURNAL INTIME, MINCEUR, TALENTS
  • I believe I can fly...

    believe fly...

    Internaute de mon coeur, avec le Ti Duplo, on est finalement monte sur le decapsuleur geant de Shanghai avant que je m'en revienne par ici...Drollement... Lire la suite

    Par  Fabulousf
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Nanowrimo : jour 27 : I dit it !

    Nanowrimo jour

    J’ai réussi le Nanowrimo ! J’ai réussi le Nanowrimo ! J’ai réussi le Nanowrimo ! Youhouh ! Et j’ai écrit ce roman à Lyon, dans l’avion, à Montréal, à Québec et... Lire la suite

    Par  Aparily
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • try it

    Hopeulà, une ptite pré-visu d'un ptit planchage d'essai, histoire de voir de quoi je suis capable. La suite bientôt. Les gens de l'IRL ont déjà vu tout ça,... Lire la suite

    Par  Sway
    BD & DESSINS, TALENTS, A CLASSER
  • degré I, I

    degré

    Il convient qu’ayant à parler ici à des Serviteurs de Dieu, je commence mon discours par son nom saint et adorable. Ainsi, Dieu, qui est notre roi suprême, a... Lire la suite

    Par  Moinillon
    JOURNAL INTIME

A propos de l’auteur


Crapulax 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog