Magazine Politique

Christine Lagarde et l'édredon qui étouffe

Publié le 02 août 2009 par Exprimeo
Le niveau très élevé du secteur public en France a considérablement attenué l'impact de la crise puisque ce secteur est à l'abri des licenciements économiques. Mais cet édredon ne va-t-il pas étouffer la sortie de crise en s'ajoutant au poids déjà excessif de la dette ? Le "trop d'Etat" ne menace-t-il pas l'économie Française ? 2010 annonce une nouvelle étape dans la hausse des prélèvements publics. La crise a stoppé net la majorité présidentielle dans son effort de diminution accélérée du secteur public tout confondu, Etat + collectivités locales. Cette spécificité Française a certes modéré le choc à l'hiver 2008. Mais l'Etat n'a désormais plus de marge de manoeuvre financière pris dans la tenaille de coûts de fonctionnement très élevés et d'une charge de la dette demesurée. C'est la situation de "l'édredon qui étouffe". Il lui faut retrouver une marge de manoeuvre financière qui peut passer par la réorganisation de la partie marchande de son secteur para-public dès la rentrée de septembre 2009.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines