Magazine Beaux Arts

L’UMP veut créer du possible. Si si

Publié le 02 août 2009 par Hajen

L’UMP veut créer du possible. Si si

L’information n’a pas été médiatisée comme il se doit donc vous n’avez peut être pas été mis au courant de la dernière idée de l’UMP pour communiquer encore plus et toujours plus avec le citoyen. Voila ce qui était écrit dans le dernier numéro du Canard Enchaîné « Nicolas Sarkozy confie à Christophe Lambert la création de son site de campagne pour 2012 : ouverture en octobre ! « Les créateurs du possible » (c’est son nom !) sera à mi chemin entre Metic (sic) et Facebook ». Pour faire simple et court : ce réseau sera un peu le Facebook du militant UMP.

Il y a quelque chose de franchement étrange dans le nom même de ce futur réseau social. Et de ce que j’ai lu, personne n’a vraiment jugé bon de s’y attarder longuement. Le mot « possible » est la seule occurrence à la phrase emblématique de Sarkozy en 2007, et c’est là le seul commentaire que nombre de journalistes ou bloggueurs ont jugé bon de faire sur ce futur nom de réseau social. Cette phrase m’a d’abord interpellé par sa grossièreté et son total manque de sens. Tout d’abord « les créateurs du possible » sous entend que des personnes, de droite visiblement, se fassent les créatrices d’un possible dessein.Mais ce dessein est déjà en application et consiste, je le rappelle, à changer la société française dans le fond aussi bien que dans la forme. Si vous êtes pris d’un certain élan réfractaire vis à vis de ce projet de nouvelle société, vous serez in extenso qualifié de réactionnaire ou bien de conservateur refusant cette modernité inéluctable et fatale à laquelle on doit se plier. C’est pas moi qui le dit, c’est MAM &co (lisez Abus de Pouvoir de François Bayrou, cela y est bien expliqué). J’en reviens à cette définition, car oui j’ai tendance à m’égarer dès que le nom du prince se fait entendre, qui même du point de vue strictement philosophique et logique du terme ne veut absolument rien dire, si ce n’est vouloir saisir l’insaisissable. Créateurs implique de facto Création. C’est là le premier point faible de la formule : le processus de création est un moyen pour arriver à une fin qui est l’objet concret et réel créé, hors dans la formule « les créateurs du possible » le fruit de ce cheminement de groupe est le Possible. Le Possible est ce qui peut ne pas être contrairement au Nécessaire qui lui ne peut pas ne pas être. Dès que le mot création approche du domaine philosophique on peut s’égarer entre création divine, esthétique, artistique… Mais dans tous les cas on s’accorde à dire que la création existe en elle même indépendamment de son créateur. Le Possible n’existe pas et est en aucun cas indépendant puisqu’il existe non par lui même mais doit son existence à quelque chose qui lui est supérieur. Cela impliquerait donc une entité transcendante au processus de création qui elle se chargerait d’écarter ou de garder ce qui sera et ce qui ne sera pas. Cette même entité qui se chargera de décider du vrai et du faux, de l’absurde et du génie, du être et du non être.

On nage ici en pleine démagogie de comptoir en voulant donner un semblant de pouvoir décisionnel au citoyen lambda en général et au sympathisant de l’UMP en particulier. C’est bien là une phrase annonciatrice simple qui a le mérite d’être interprétée différemment par chacun d’entre nous  (un peu comme le « Je vous ai compris » de de Gaulle), certains y verront un initiative démocratique incluant le citoyen dans le débat politique, d’autre l’occasion de se retrouver entre militants… Quoiqu’il en soi cette phrase se révèle en fait ambiguë, vague et vide de sens. Ce que je dis là est mon opinion personnelle sur un possible (pour le coup) nom de réseau social que le titre seul n’annonce rien d’attrayant.

Essayer donc de créer de l’abstrait et on en reparle. Magister Dixit !

Crédit Photo : CC BY-NC-SA Mamzel*D


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hajen 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines