Magazine Finances

Obama: « L’esprit d’innovation est au coeur de la reconstruction de l’économie »

Publié le 03 août 2009 par Entrepriseglobale

Barack Obama, vous connaissez. Selon de nombreux journalistes américains, ce n’est pas un président, c’est une rock star. Certes, les temps sont un peu plus difficiles sur le plan intérieur pour le champion démocrate. Sa cote de popularité est retombée autour de 50%. Les statistiques économiques viennent quelques motifs de satisfaction à l’hôte de la Maison blanche. Obama: « L’esprit d’innovation est au coeur de la reconstruction de l’économie »

La fin de la récession est proche, aux Etats-Unis, semble-t-il. L’occasion pour Barack Obama de souligner dans son allocution hebdomadaire qu’une reprise ne sera supportée que par un surcroît d’esprit d’innovation.

« L’innovation a toujours été essentielle pour notre prospérité dans le passé. L’innovation sera essentielle pour notre prospérité future »

Pour le président américain, l’innovation se trouve dans le for intérieur de chacun. Ce n’est pas qu’une question de blouse blanche ou d’expériences scientifiques savantes. L’innovation s’éveille en chaque entrepreneur. Elle résulte aussi de la capacité de regarder les choses avec un regard frais, débarasser de trop de préconceptions et de préjugés.

« Nous devons mettre en place des politiques qui émulent le potentiel de chaque individu de générer quelque chose de nouveau. D’allumer l’étincelle de créativité et d’ingénuité à l’origine de tout ce que nous avons réalisé »

Ce point de vue du président américain abonde dans le sens suivant :  de nos jours, pour l’économie d’un pays comme dans l’intimité des entreprises, le constat est le même: l’innovation jaillit d’abord de la créativité et de l’engagement des personnes individuelles. Pour s’inscrire dans un nouvel élan de croissance, il est vital de mettre en place les conditions pour que ce potentiel individuel puisse s’exprimer. Et favoriser ainsi un environnement adéquat afin de traduire les idées en réalisations.

Le discours tenu par Barack Obama pourrait (devrait?) être aujourd’hui celui que les patrons d’entreprise adressent à leurs employés. A condition, bien entendu, de se débarrasser de toute once de paternalisme. Faire confiance, plutôt.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Obama, la Chine, et le dilemme des finances publiques américaines

    James Dorn - Le 2 juin 2009. A la fin de son mandat en tant que président des Etats-Unis d’Amérique, George W. Bush a déclaré abandonner « les principes du libr... Lire la suite

    Par  Unmondelibre
    FINANCES, SOCIÉTÉ
  • Obama, le maître communicateur

    Obama, maître communicateur

    Lundi, 15 juin 2009 Avant de plonger à l’eau tête première, il vaut toujours mieux vérifier la profondeur de l’eau. Le président Barrack Obama connaît sûrement... Lire la suite

    Par  Jeangagnon
    FINANCES, SOCIÉTÉ
  • Barack Obama et ses amis financiers

    Barack Obama amis financiers

    Voici un court extrait du livre de Éric Laurent « La face cachée des banques » qui donne le ton de ce que vous pourrez lire dans son livre percutant. Lire la suite

    Par  Sergeadam
    FINANCES, SOCIÉTÉ
  • Obama et Wall Street

    Obama Wall Street

    Gerald O’Driscoll Jr. – Le 21 décembre 2009. Au cours du week-end du 12-13 décembre, le président Barack Obama a accusé Wall Street de ne plus prêter à « Main... Lire la suite

    Par  Unmondelibre
    FINANCES, SOCIÉTÉ
  • Obama : les ratés continuent

    La formation du cabinet tourne au cauchemar pour le nouvel élu démocrate. Après avoir dû renoncer à deux ministres parce que ces derniers avaient des difficulté... Lire la suite

    Par  Drzz
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Le mystère Obama

    Comment se prendre le mur alors qu'on sait qu'on s'y précipite ? Voilà ce qui inquiète les analystes américains et japonais, qui n'ont plus de mots assez durs... Lire la suite

    Par  Jean-Philippe Immarigeon
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Obama et la Mondialisation

    Obama Mondialisation

    Ecrit avant “la crise” financière ! [Un constat] Il ne fait aucun doute que la mondialisation a largement profité aux consommateurs américains. Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Entrepriseglobale 267 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines