Magazine Amérique du nord

Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)

Publié le 04 août 2009 par Kitchlolo
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)If you are going to San Francisco... be sure to wear some flowers in your hair...
J'en ai rêvé... je l'ai fait : je suis partie à San Francisco une semaine. Le verdict : San Francisco, c'est beau ! La Californie, c'est joli ! Le Golden Gate, c'est chouette ! En bref, voyager, c'est le pied!
NB : Ce billet sera long ! (mais coupé en plusieurs morceaux pour éviter l'indigestion).
Journal de bord.
Samedi 25 juillet.
Itinéraire : Montréal-San Francisco.
Lieux visités : Aéroports de Montréal, Toronto, Edmonton, et San Francisco. Auberge de jeunesse. Quartier Union. Embarcadero.
Résumé de la journée : Après un looong et périlleux voyage, je dépose mes sacs à l'auberge et pars en direction d'Union Square, situé à deux pas. Le ciel est bleu, le cable car est jaune. Je me rends ensuite à l'Embarcadero, pour voir la Baie, quand même ! J'aperçois le Golden Gate, dans la brume. (car, oui, San Francisco, c'est very foggy). A 23h, je me couche enfin, après 48h sans sommeil.
En images :
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Des coeurs entourent Union Square, le quartier des boutiques de luxe. Notez la présence de palmiers et du ciel bleu.
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Le cable car, le drapeau américain et la rue en pente
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Cherchez le Golden Gate dans la brume.
Anecdotes du jour : Arrivée à Edmonton, je ne trouve pas mon bagage. On me fait patienter dans une salle, sans rien me dire. J'en suis à me demander s'ils ont trouvé des stupéfiants dans mon sac, quand, 10 minutes avant la fin de l'embarquement, on me signale qu'on l'a retrouvé, et qu'il sera transféré à San Francisco. En effet, il m'attend bien sagement sur le tapis. OUF !
Dimanche 26 juillet.
Itinéraire : Auberge de jeunesse-Haight Ashbury-Golden Gate Park
Lieux visités : Haight Ashbury, Buena Vista Park, Golden Gate Park, Océan Pacifique.
Résumé de la journée : Sur les conseils de Raphaëlle, je me rends à une visite guidée organisée par un San Francisco City Guide, un local qui nous présente son quartier pendant deux heures, quasi bénévolement. J'ai choisi le quartier Haight Ashbury, alias là où a démarré le mouvement hippie. Deux heures en anglais, un peu rude, mais je pense avoir saisi l'essentiel.
Je me rends ensuite au Golden Gate Park, dans le but d'aller jusqu'à l'océan Pacifique. Pleine d'allant, je constate sur la carte que ça n'a pas l'air trop loin. Après 15 minutes, je vérifie où j'en suis sur la carte : "Oh ben dis donc, je marche vraiment très lentement ! J'ai à peine avancé !". Puis je vois une note sur la carte, au dessus de la région du Golden Gate Park : cette zone a été réduite de moitié... pas étonnant que j'ai eu l'impression de ramper ! Je loue donc un vélo, un cruiser bike (alias un vélo avec freinage par rétropédalage), et pédale jusqu'à l'océan. Une heure plus tard, je trempe mes pieds dans le Pacifique... awesome !
En images :
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Des maisons victoriennes de toutes les couleurs
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Un jardin, le Buena Vista Parc, où on peut grimper pour avoir une belle vue sur la ville
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Une boutique d'Haight Ashbury
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Le pourquoi du comment
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Dans le Golden Gate Park. Je ris parce qu'un gars était en train de se moquer de moi, me regardant galérer avec mon retardateur...
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Les mouettes du Pacifique
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)Mes pieds dans le Pacifique
Voyager est un triple plaisir : l'attente, l'éblouissement et le souvenir. (Ilka Chase)14e tentative de prise de vue réussie.
Anecdotes du jour : En traversant le Golden Gate Park, je me retrouve en plein marathon. Je suis même filmée et applaudie...
Le soir, de retour à l'auberge, je réalise que j'ai oublié de mettre de la crème solaire. Mon nez est assorti aux murs du salon. (je vous laisse deviner quelle est la nuance de rouge).
A suivre...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kitchlolo 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte