Magazine Culture

Rufus Wainwright au Grand Théâtre de Québec

Publié le 04 août 2009 par Epicure

C’est fou comme un kit blanc ne donne pas le même effet à tous les hommes! J’ai encore le frais souvenir d’un Sting, mâle et viril comme pas un, sur les Plaines d’Abraham en juillet alors que Rufus Wainwright, également tout de blanc vêtu sur la scène du Grand Théâtre lundi soir, était soooooooo… Rufus! Avec son chapeau de paille sur la tête, ses sandales aux pieds, son coeur en paillettes à la boutonnière et son visage de chérubin bronzé comme quelqu’un qui n’a pas passé ses vacances au Québec, il affichait clairement ses couleurs (cela dit sans mesquinerie aucune).

Hier soir nous avions le privilège d’être les invités de Rufus (non pas dans ce sens-là, on a bel et bien payés nos billets) pour une soirée sans prétention où il s’est fait plaisir autant qu’à nous. Pour paraphraser Burp, on se serait pratiquement cru dans son salon, autour du piano, entre amis, avec un hôte qui s’adonne à être un chanteur / musicien qui a le goût d’en “pousser” quelques unes, comme ça, pour le fun, même s’il est un peu rouillé et qui l’avoue sans gêne. Bof, à peine la rouille… Léger manque de dextérité à la guitare, quelques paroles escamotées, et puis quoi? On s’en fou! Il est charisme fait homme et on lui pardonne tout!

D’entrée de jeu, arrivé sous des applaudissements nourris, il s’est lancé avec Going to a town et a enchaîné avec complainte de la butte! Deux grands moments coup sur coup et ça ne faisait que commencer! Oui on a eu droit à plusieurs pièces pigés dans ses albums studio, mais il nous a aussi payé la traite avec des interprétations qu’on espérait, telles Hallelujah ou Over the rainbow, et d’autres qu’on n’attendait pas comme Quand vous mourrez de nos amours de Gilles Vigneault avec maman Kate au piano! Celle-ci, aussi charmante et décontractée que son fils, l’a d’ailleurs accompagné pour quelques pièces dont la très belle, Entre la jeunesse et la sagesse, vieux succès des soeurs McGarrigles. Vous dire l’émotion dans le Grand Théâtre…

Et je ne vous ai même pas parlé de son accent sooooo charming, de son humour, de son sourire à faire damner les saints, ni de sa chanson à répondre “en français” qu’il nous a fait entonner en choeur au rappel!

Un privilège je vous dis.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Seigneur de théâtre populaire

    Seigneur théâtre populaire

    Roger Planchon est mort hier à Paris à l'âge de 77 ans, foudroyé par une crise cardiaque. Hommage-souvenir. Lire la suite

    Par  Jlk
    BEAUX ARTS, CULTURE, THÉÂTRE & OPÉRA
  • FEQ 2009 - M au Grand Théâtre de Québec

    Ça y est, c’est parti, mon Festival d’été de Québec 2009 est officiellement débuté depuis 20h35 mercredi soir. Et quel début!!! Les mots se bousculent sur le... Lire la suite

    Par  Epicure
    CULTURE
  • La crème du Québec

    crème Québec

    Pierre Lapointe, Karkwa et Malajube clôturent le Festival d’été de QuébecC’est une finale toute québécoise qui attend les festivaliers ce soir, en clôture du... Lire la suite

    Par  Gabnews
    CULTURE, MUSIQUE
  • [Théâtre] Vie Privée

    [Théâtre] Privée

    Première expérience de théâtre parisien (oui, un an et demi après emménagement..) et une vraie bonne surprise avec cette pièce jouée au Théâtre Antoine, dans... Lire la suite

    Par  Mg
    CULTURE, SORTIR, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Théâtre : Traversée de Paris

    Théâtre Traversée Paris

    Ce week end j’ai eu la chance d’aller admirer Francis Huster aux Bouffes Parisiens. J’étais déjà consciente du talent de l’acteur mais samedi soir j’ai découver... Lire la suite

    Par  Singlecitadine
    CULTURE, EXPOS & MUSÉES, MODE
  • Nouvelles pousses du Québec

    En 2009, le vent du Nord ne nous a pas rapporté que les charmantes ritournelles de Cœur de pirate. Derrière cet arbre au joli minois, se cache une forêt de... Lire la suite

    Par  Gabnews
    CULTURE, MUSIQUE
  • Le théâtre à cuba

    théâtre cuba

    Les deux principaux théâtres de Santiago sont fermés Lire la suite

    Par  Dominique_lin
    CULTURE, THÉÂTRE & OPÉRA

A propos de l’auteur


Epicure 750 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine