Magazine

Sale temps pour les minijupes ! La crise les rallonge !

Publié le 04 août 2009 par Amaury Watremez @AmauryWat

diana-rigg-1967-avengers-1.jpgIl y a des sujets fondamentaux, importants, sans lesquels nous vivons beaucoup moins bien, des éléments de notre monde qui sont le socle de la civilisation, je veux bien sûr parler des mini-jupes, cette cause devrait être nationale et susciter un engagement de tout les instants. Alerté par un article d'un grand quotidien qui heureusement faisait son devoir, je me suis immédiatement senti obligé d'en faire part à toute la blogosphère : la crise favoriserait le retour à une certaine pudeur et rallongerait les jupes, ce qui coûte plus cher en tissu on notera, alors que pendant les époques prospères, les vêtements se font plus légers, et les jupes plus courtes, voire très courtes. On voit bien en passant que c'est un acte civique de mettre des mini-jupes mesdames, car ça coûte moins cher à la communauté. Bien sûr, quant à la fin du monokini sur les plages, je ne suis pas vraiment opposé là par contre, car bien souvent, je me croyais à  l'étal de mon charcutier, il faut bien dire que c'était souvent les plus moches qui commettaient là autant d'attentats contre l'esthétique, oui, l'esthétique messierus, j'ose, et surtout contre la beauté. Et puis comme le disait une actrice qui a pourtant souvent montré son buste, Béatrice Dalle, "sur une plage entre 99 filles seins nus, et 1 qui porte une serviette ou un paréo cachant ses seins, on a plutôt envie de regarder la centième", ça se défend. Les obsédés me répondront quant à eux que tout est bon dans le cochon, mais cela ne me regarde pas.

Comme maintenant, l'on a pris cette merveilleuse habitude de faire des lois pour tout, je demande solennellement par la présente que soit édicté un décret qui favorise l'expansion des mini-jupes, mais attention, pour les femmes disposant d'une paire de jolies jambes, les autres n'étant pas inquiètées de toute façon. Il est à préciser que la mini-jupe pétasse style kilt écossais tout petit sera bien évidemment proscrit, là c'est trop court, et surtout c'est vulgaire.

Post-scriptum : J'y pense, mais le pantalon blanc transparent, laissant apparaître les deux faces de l'astre plus ou moins caché de nos compagnes devrait être interdit et puni d'une forte amende car c'est odieux, surtout quand l'astre est constellé de cratères et rejets volcaniques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog