Magazine Informatique

E-mailing : les e-marketeurs livrent leurs meilleures astuces

Publié le 16 janvier 2009 par Emailcible
Comment passer les filtres antispam, optimiser ses relances ou éviter de surcharger ses destinataires ? Les professionnels de l'e-marketing vous livrent leurs conseils sur le site du Journal du net
Vous trouverez ci-dessous quelques points importants présentés dans cet article :
- Un e-mail au graphisme limité a tout autant de chances d'afficher de bonnes performances si son contenu (offre promotionnelle, contenus éditoriaux, etc.) est jugé comme étant réellement pertinent aux yeux de ses destinataires.
- Trop d'images dans un e-mail ne joue pas nécessairement en faveur de l'annonceur car une grande partie des webmails bloquent par défaut l'affichage des images
- Donner avantage au texte sur l'image permet donc d'augmenter les performances de ses campagnes.
- L'envoi d'e-mails "multipart", c'est-à-dire disposant d'une version texte en plus de la version HTML est particulièrement important pour des campagnes BtoB.
- Une base modeste de contacts réactifs vaut mieux qu'un fichier conséquent mais peu entretenu.
- Il est essentiel d'optimiser le code de ses envois, dont l'analyse par les services de messagerie et les fournisseurs d'accès conditionnent l'acceptation ou le refus d'un message considéré comme spam.
- Ne jamais dévoiler toute l'offre commerciale dans l'e-mail, afin de pousser l'internaute à cliquer.
- Il est judicieux de proposer au destinataire d'ajouter l'expéditeur de l'e-mailing à son carnet d'adresses, de manière à s'assurer que le service de messagerie n'assimile pas ces messages à du spam.
Pour accéder à la totalité de l'article, cliquez ici

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emailcible 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine