Magazine Société

Grippe A (H1N1) : de l'incertitude à l'illusion ?

Publié le 30 août 2009 par Ressol

Le terme de pandémie grippale correspond ŕ la diffusion planétaire d’un nouveau virus contre lequel les défenses immunitaires sont faibles, voire inexistantes. Les mesures de protection individuelles et collectives (vaccin, médicaments, port de vętements protecteurs, limitations des réunions, des déplacements et autres mesures) n’ont jamais été testées face ŕ ce nouveau pathogčne. En dépit des incertitudes, le souvenir toujours vivace du caractčre catastrophique d’épisodes antérieurs, notamment la grippe espagnole de 1918/19, impose de planifier une réponse ŕ la menace. Si l’épidémie de grippe A H1N1 s’étend, son ampleur est vraisemblablement sous-estimée du fait de son expression clinique souvent faible et la nécessité d’une confirmation par un examen de laboratoire.

Dans l’hémisphčre nord, l’idée dominante est de retarder la diffusion du virus pour avoir le temps de disposer d’un vaccin ŕ l’automne. Cela n’est pas acquis et une vaccination trop tardive perdrait son utilité. En attendant, cette idée conduit ŕ rechercher, isoler et traiter les premiers malades pour qu’ils ne transmettent pas la maladie. La majorité des cas étant peu symptomatiques, l’exercice est sans doute médiatiquement rassurant ŕ défaut d’ętre médicalement convaincant. Ne serait-il pas préférable au contraire que le virus se transmette avant qu’il ne devienne plus virulent ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ressol 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog