Magazine

L'univers Repetto

Publié le 30 juillet 2009 par Trendsluxury
L'univers RepettoLe premier chausson voit le jour en 1947. Sa créatrice est la talentueuse Rose Repetto qui souhaite répondre, à cette époque, aux besoins de son fils le danseur Roland Petit. Elle est loin d'imaginer qu'elle est en train d'inventer une technique révolutionnaire. En effet, elle a l'idée de coudre la semelle du chausson à l'envers et de la retourner ensuite ce qui donne au danseur un confort jusque-là inconnu. Elle installe alors son atelier dans une petite chambre rue de la Paix et y voit très vite défiler tout l'opéra Garnier. Ainsi, Rose Repetto développe un réseau relationnel important avec les artistes.
La notoriété de Repetto va réellement se développer en 1956 lorsque Brigitte Bardot demande à Rose de lui confectionner une ballerine de ville. Ce sera la "Cendrillon" dont elle ne se sépare plus ! Repetto devient alors une marque branchée.
L'engouement pour ces ballerines touche également des artistes comme Maurice Béjart chorégraphe de renom !
En 1964 Leonor Fini dessine le désormais très célèbre logo de la marque.
La société continue à se développer et ouvre en 1964 une usine à Saint Médard d'Excideuil en dordogne.
Dans les années 70, Serge Gainsbourg craque littéralement pour le modèle "zizi", nom donnée par Rose Repetto en hommage à sa belle-fille Zizi Jeanmaire. Ce produit deviendra un modèle phare de la marque !!
A la mort de Rose, la marque vieillit et perd tout l'aura qu'elle avait pu acquérir jusque là. Elle commence à sombrer. Il faut attendre 1999 pour que Jean-Marc Gaucher rachète l'affaire et lui donne un nouveau souffle. Cet ancien patron de Reebok France modernise complètement cette maison avec la complicité de créateurs comme Issey Miyake, Alber Elbaz, Yohji Yamamoto, Comme des Garçons ou encore Catherine Malandrino. À chacun, il a successivement donné carte blanche pour réinventer les modèles phares de Repetto qui a fêté ses 60 ans en 2007 (60 designer vont ainsi réinterpréter le modèle de leur choix).
L'objectif de Jean-Marc Gaucher est de faire de Repetto une marque représentative du luxe à la française en gardant une qualité de savoir-faire irréprochable.
Aujourd'hui Repetto ne s'adresse plus seulement aux danseuses mais aussi aux "fashionistas" averties ! Ces chaussures font partie du quotidien et sont désormais un "must have".
Comptez environ 150€ la paire de ballerines.
L'univers RepettoL'univers Repetto

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Trendsluxury 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte