Magazine Poésie

Sortilèges (Bernard Dimey)

Par Arbrealettres

Licorne_loin

Dans les jardins de ma mémoire,
Sur les eaux calmes d’un étang
Où les licornes viennent boire
J’ai vu tes yeux se reflétant.
J’en redoute les sortilèges
Et ne m’approche qu’en tremblant
Pour mieux me laisser prendre au piège
Que j’ai redouté si longtemps.

Au jardin de la Mandragore
Je m’aventure chaque nuit,
Me promenant jusqu’à l’aurore
Malgré ton ombre qui me suit.
L’oiseau phénix au vol superbe
Peut disparaître et revenir,
Ses cendres répandues dans l’herbe
De toi me font ressouvenir.

Au jardin bleu des espérances
J’ai vu danser les paons de nuit
Sur les arpèges du silence
Où vient se perdre mon ennui.
Mais au premier souffle de brise
Le son de ta voix me revient
Et le songe soudain se brise,
De notre amour ne reste rien.

(Bernard Dimey)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Arlequin (Bernard Dimay)

    Arlequin (Bernard Dimay)

    Arlequin, ton sourire était-il d’artifice Et ta joyeuse humeur un mensonge absolu? Il faut que l’homme chante et qu’il se divertisse. Oui, je fus Arlequin,... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Une maison perdue entre ciel et fumée (Bernard Dimey)

    maison perdue entre ciel fumée (Bernard Dimey)

    Une maison perdue entre ciel et fumée Dressée comme un menhir, face à l’hiver qui vient Une porte de bois qu’on n’a jamais poussée Depuis le Moyen Âge et la... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Tu ne m’as pas encore eu cette fois, la vieille (Bernard Dimey)

    m’as encore cette fois, vieille (Bernard Dimey)

    Tu ne m’as pas encore eu cette fois, la vieille. Je t’avais vue venir avec tes gros souliers. A force de me voir faire la sourde oreille Tu t’es aventurée jusqu... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Le singe (Bernard Dimey)

    singe (Bernard Dimey)

    Le singe a vu les hommes naître Insensiblement les yeux morts Et puis lentement se repaître Des animaux aux larmes d’or. L’oeil du singe ouvert sur l’abîme Verr... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Les étoiles de mer (Bernard Dimey)

    étoiles (Bernard Dimey)

    Si les eaux de la mer, un matin, se retirent, Nous dévisagerons tous les siècles éteints. Le temps sera fini des larmes et du rire. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Le gorille (Bernard Dimey)

    gorille (Bernard Dimey)

    Je suis enfant de Dieu mais d’une autre nature. Ma force est souveraine et je ne parle pas, Ma narine est sensible et mon oreille est sûre. Si grand que vous... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS
  • Manque à vivre (Bernard Dimey)

    Manque vivre (Bernard Dimey)

    Mon Dieu, me voilà sans doute arrivé à la fin de moi-même, à deux pas de la fin, je le sens, je le souhaite et j’en ai peur et je m’en réjouis d’avance comme... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines