Magazine Focus Emploi

Anthony Hamelle, Linkfluence, participera à la table ronde « CIBLER LES GENS DANS LEUR CONTEXTE DE VIE » lors du forum Paris 2.0 le 24/09 à 10h00. Un événement PSST ! la plateforme d’échanges interprofessionnelle.

Publié le 23 septembre 2009 par Jérémy Dumont
Anthony Hamelle , directeur général de la société Linkfluence (France), présente la possibilité de cartographier les réseaux d'influence sur le web :

Selon Anthony Hamelle « une entreprise ne peut plus communiquer sans tenir compte de la blogosphère ». Il évoque la nécessaire prise en compte de la blogosphère dans la communication d'entreprise et introduit la « communication partagée » avec Jérôme Bouteiller de NetEco :

JB - Pourquoi développer une offre d'étude de la "communication partagée" ?

AH - En développant l'analyse du contenu produit sur Internet, après avoir développé l'analyse de presse et démontré tout son intérêt auprès de nos clients, nous tirons simplement les conséquences de l'importance croissante d'Internet sur la scène médiatique. En effet, comment ignorer un support de communication où l'on dénombre en France autant de lecteurs de blogs qu'il y a de lecteurs des grands titres de presse nationaux. Nous souhaitons permettre aux entreprises, institutions et autres organismes de mieux comprendre et intégrer la sphère de la "communication partagée" dans leurs stratégies et actions de communication à côté d'une sphère de "communication propriétaire" qu'ils n'avaient jusqu'alors pas l'habitude de partager (sites Internet corporate ou de marque, relations presse, publicité, supports éditoriaux, etc.). Une entreprise ne peut plus communiquer sans tenir compte aujourd'hui des nombreux messages formulés et relayés par la blogosphère au risque de créer un dangereux décalage entre ce qu'elles disent et ce qui est dit sur elles. On a ainsi récemment vu la marque Vichy rappelée à l'ordre par les blogueurs pour avoir créé un blog qui sonnait faux ou le site Lastminute fortement critiqué après qu'un client se fut plaint de la mauvaise qualité de son service après-vente. La valeur ajoutée de notre offre réside dans l'analyse des données recueillies sur les blogs les plus influents (authoritative comme disent nos amis anglophones), les forums, les newsgroups et autres sites sociaux pertinents. Nous proposons d'une part à nos clients d'identifier les tendances émergentes, les risques et les opportunités et, d'autre part, d'analyser les effets que ces éléments produisent sur leur image et sur leur capacité à communiquer plus ou moins librement. Les entreprises doivent intégrer tous les paramètres et les effets de la "communication partagée" afin d'accepter une nouvelle collaboration avec tous ceux qui prétendent occuper un terrain médiatique commun. Occurrence permet ainsi à ses clients d'adopter des stratégies de communication plus réceptives et réactives à l'égard d'une blogosphère dont l'influence ne cesse de s'étendre.

JB - Quelles technologies utilisez vous pour suivre la publication de millions de blogs ?

AH - Notre cabinet d'études en communication n'est pas un éditeur de logiciels et n'a pas vocation à le devenir. Notre offre repose sur des techniques de recherche et de veille éprouvées fournies par des moteurs de recherche et des logiciels spécialisés. Nos recherches répondent aux besoins ad' hoc exprimés par nos clients et portent donc sur leurs noms, leurs marques, leurs produits, leurs concurrents et les thèmes qui les intéressent.

JB - Certaines marques éditent des "publiblogs". Quelles sont vos recommandations aux marques pour maîtriser leur image dans la "blogosphère" ?

AH - Avant toute chose, nous leur recommandons de bien connaître leur sphère de "communication partagée" avant d'entreprendre d'agir sur celle-ci. Il faut appréhender avec une humilité retrouvée cette sphère et ne pas chercher à y imposer des recettes de communication verticales qui n'ont pas cours dans un univers horizontal où chaque individu est l'égal des grandes entreprises ou organisations en termes de potentiel de résonance médiatique. ( Source ).

Anthony Hamelle s’exprimera à Paris 2.0 le 24/09 à 10h00 sur la table ronde « Le ciblage 2.0 : Cibler les gens dans leur contexte de vie ».
Pour accéder au programme complet et s'inscrire à PARIS 2.0 :
Paris20AfficheBlog_propY3

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jérémy Dumont 84 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog