Magazine Info Locale

Algérie Télécom : Eepad doit payer ses dettes

Publié le 23 septembre 2009 par Adel Miliani

algerietelecom_18

Les responsables d’Algérie Télécom continuent à affirmer que le différend qui oppose Algérie Télécom à l’Eepad est purement commercial. «On souhaite que l’Eepad puisse honorer ses créances qui s’élèvent à 3,5 milliards de dinars, afin de poursuivre ses prestations en matière de technologie de l’information et servir de ce fait les citoyens», nous a déclaré hier Meziani Abdelhak, directeur de la Communication à Algérie Télécom, que nous avons joint, par téléphone.

«On ne veut pas que l’Eepad s’affaiblisse », a encore déclaré notre interlocuteur, qui a démenti toute tentative de mettre à genoux l’entreprise «d’autant que le président de la République avait beaucoup insisté sur la nécessité de nouer des partenariats entre les entreprises publiques et privées afin de créer une symbiose qui garantira le développement économique durable», a-t-il précisé. Enfin, le directeur de la Communication d’Algérie Télécom a démenti l’information selon laquelle, les clients de l’Eepad étaient obligés d’avoir une attestation de résiliation avec ce fournisseur pour pouvoir basculer vers le réseau d’Algérie Télécom «Le client est libre de choisir son fournisseur, il est aussi libre d’avoir deux connexions», a-t-il souligné en poursuivant «il n’est pas dans l’intérêt d’Algérie Télécom de demander à des clients potentiels d’apporter une attestation de résiliation auprès de leur ancien fournisseur, et risquer ainsi de perdre un client». Interrogé sur la possibilité de trouver un compromis avec l’Eepad, le directeur de la Communication insiste pour dire que le problème est commercial «l’Eepad n’a pas encore payé ses dettes, une fois qu’elle le fera, cette question sera résolue définitivement», a-t-il déclaré.

Selon des sources proches du ministère des PTIC et de l’Eepad, des négociations sont en cours pour résoudre le problème définitivement d’ici la fin de la semaine. Notons que des réunions de négociations sont constamment tenues entre le ministère, l’Eepad et Algérie Télécom dans le but de regeler cette question.

Pour rappel, Algérie Télécom réclame à l’Eepad une facture non payée de l’ordre de 3,5 milliards de dinars. C’est pour cette raison qu’Algérie Télécom a procédé à la déconnexion de l’Eepad depuis le 2 septembre dernier. Enfin, ce qu’il faut retenir est que l’Eepad est le premier provider privé du pays, il compte 40 000 clients dont 1.600 cybercafés et héberge plusieurs centaines de sites Internet professionnels et institutionnels. L’entreprise emploie également 600 salariés.

M. Aziza

Facebook

Posted in Adel Life, Algérie, économie, internet Tagged: Algérie, Algérie télécom, Algérie Télécom : Eepad doit payer ses dettes, dettes, Eepad, internet

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adel Miliani 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine