Magazine

Envoûtement de Carrie Jones - ou comment réduire toute crédibilité à néant

Publié le 24 septembre 2009 par Loaparis
Envoûtement de Carrie Jones - ou comment réduire toute crédibilité à néantEn sortant de l'Ecole, et comme à notre grande habitude dès que nous avons quelques instants à tuer (n'oublions pas que nous sommes étudiants, et que par définition, nous n'avons rien à faire de nos journées), nous nous sommes, Liz et moi, dirigées vers le Virgin Megastore du Louvre.
Comme à notre grande habitude, nous avons écumé sans plus de conviction les rayons de livres à la recherche de nouveautés palpitantes. Rien de nouveau sous le soleil, si ce n'est une grande place accordée à VGE. Logique quand on a peut-être frôlé la crise protocolaire avec la Dame galloise.
Comme à notre grande habitude, nous n'avons pu nous empêcher de regarder ce que la librairie mettait à disposition des plus jeunes, lâchés comme les innocents qu'ils sont dans cette jungle littéraire.
Et comme d'habitude, toute une table était réservée à Twilight. Bon, c'est pas qu'on commence tous à en avoir assez, mais il faudrait tout de même renouveler, parce que c'est pas comme ça qu'ils vont se forger une critique littéraire ces petits. (J'ouvre ici une parenthèse pour dire aux Fatals Picards qu'ils peuvent réécrire les paroles de la Sécurité de l'Emploi : il n'y a même plus besoin de Marc Levy, Stephenie Meyers fait très bien l'affaire!)
Mais au milieu de tout cet étalage, un ouvrage vampirico-fantastico-urbain est sorti du lot : Envoûtement, de Carrie Jones. Ce n'est pas la couverture aux réminiscences true bloodesques qui nous a attirée (elle fait preuve d'autant d'originalité que la première version de site internet de Ségolène), mais le bandeau, d'un rouge profond, et occupant un bon tiers de la couverture, et qui nous dit ceci :
Un superbe roman qui a de l'ADN de Twilight.
Alors en plus de décrédibiliser totalement ce roman qui aurait potentiellement pu avoir une once d'intérêt, cette accroche peut tout à fait être une injure pour l'auteur! Qui sait ? Est-ce que quelqu'un a été lui demander à cette pauvre dame si elle souhaitait que l'œuvre de sa vie soit comparée à Twilight ?
Donc Madame Jones, si votre livre se veut quelque peu intéressant, ce qu'on vous souhaite de tout cœur, nous somme avec vous dans cette passe douloureuse.
Lo, qui est ravie d'avoir pu taper sur Twilight, ça lui avait drôlement manqué!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Sex & the City 2: Carrie On!

    City Carrie

    They are back! OK, le premier film n'était pas parfait, beaucoup trop bling-bling à mon goût et pourtant... On ne peut cacher notre envie de revoir les girls... Lire la suite

    Par  Andersonmother
    A CLASSER
  • January Jones : Good Morning sexy !

    January Jones Good Morning sexy

    Sexy Stars : Son nom est Jones, January Jones. Soit l'équivalent de Janvier Dupont. Plus commun comme nom, y a pas. En revanche, January a d'autres atouts pour... Lire la suite

    Par  Cineblogywood
    PEOPLE, SEXO
  • Carrie Underwood : divinement belle !

    Paru le 2009-04-12 12:44:00 Tout de blanc vêtue avec sa belle chevelure blonde et son joli minois, Carrie Underwood est angélique. Lire la suite

    Par  Benjamin Tolman
    PEOPLE
  • Quiz : Tommy Lee Jones

    Quiz Tommy Jones

    À l’occasion de la sortie de Dans la brume électrique ,... Lire la suite

    Par  Mahee
    CINÉMA, CULTURE
  • Top 5 : Tommy Lee Jones

    Tommy Jones

    Cette semaine, Tommy Lee Jones s'enfonce dans le bayou dans Dans la brume électrique.Top 5 des films avec Tommy Lee Jones01. No country for old men (2007)Le... Lire la suite

    Par  Rob Gordon
    CINÉMA, CULTURE
  • Cleopatra Jones

    Cleopatra Jones

    Redécouverte d'une égérie de la blackploitation, Tamara Dobson, dans le monumental Cleopatra Jones (1973) de Jack Starrett, sur un scénario de Max Julien, où... Lire la suite

    Par  Philippe Di Folco
    CULTURE
  • Pacman Jones intéresse les Jets

    Le cornerback Pacman Jones veut encore jouer au football américain et si possible en NFL. La bonne nouvelle pour lui c’est que les New York Jets ont montré un... Lire la suite

    Par  Arnaud Remy
    AUTRES SPORTS, SPORT

LES COMMENTAIRES (3)

Par Laouan
posté le 07 mai à 15:23
Signaler un abus

non, pour avoir lu les premières pages d'Envoûtement, je pense que l'auteure a dû être flattée que son roman soit comparé à Twilight. Pire, je pense même que c'était son objectif. Personnellement, je n'ai pas accrochée du tout, l'histoire m'a semblée plate, sans intérêt. Et pour une bonne partie des premières lignes, il y a beaucoup trop de détails qui rappellent de manière flagrante Fascination de Stéphenie Meyer... Du grand déjà vu, en moins palpitant...

Par faraonnette
posté le 19 février à 15:11
Signaler un abus

j'ai lu le livre de carrie jones et je le trouve super génial. L'histoire est passionante, j'aimerais qu'il y ai une suite se serait trop bien.

Par bla bla bla
posté le 28 octobre à 01:22
Signaler un abus

dsl mais comment peut on critiqué un best seller! je ne sais pas si vous ecrivez mais avant d'avoir peur pour la jeunesse il faudrait faire mieux que ces deux auteurs c'est peut etre nian nian mais au mions sa donne envie de lire deja que la plus pare des jeune n'ouvre un livre que parce que leurs prof de français leur demande et encore ils ne le lisent pas tjr et que les gouts litteraire sont comme la musique et le cinéma personne ne peut aimaient la meme chose donc avant de critiquer il faudrait ce demandé si cette litterature ne peut pas debouchait sur des jeunes qui recommence a aprecier un bouquint plutot qu'a etre sans culture litteraire meme si c'est de la litterature fantasque et niaise!

A propos de l’auteur


Loaparis 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte